En direct

Enveloppe hermétique pour un bâtiment collectif passif
ITE sur un bâtiment de la ZAC Beauregard Quincé à Rennes - © FRED PIEAU FRED PIEAU

Enveloppe hermétique pour un bâtiment collectif passif

Maya Pic |  le 03/07/2017  |  Artisans

À Rennes, cet immeuble de 40 logements labellisé Passivhaus - le plus grand du Grand Ouest - ne nécessite aucun chauffage conventionnel. En grande partie grâce à son isolation par l’extérieur en panneaux Myral M62 (isolant PIR, parement thermolaqué, pare-vapeur intérieur). Les panneaux ont été posés par l’entreprise Ferrate sans lame d’air, sur ossature métallique, avec un renfort de 160 mm de laine de verre. Alliés aux voiles béton de 180 mm, menuiseries triple vitrage et ventilation double flux, ils permettent d’atteindre une consommation de chauffage de seulement 14,4 kWh/m²/an.

Commentaires

Enveloppe hermétique pour un bâtiment collectif passif

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

De l'immeuble de bureau aux lieux du travail

De l'immeuble de bureau aux lieux du travail

Date de parution : 12/2018

Voir

Le ravalement

Le ravalement

Date de parution : 12/2018

Voir

Isolation thermique durable des bâtiments existants

Isolation thermique durable des bâtiments existants

Date de parution : 12/2018

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur