En direct

Enveloppe bois et ouate de cellulose

JEAN LELONG |  le 27/07/2012  |  HéraultProduits et matérielsBoisEnvironnementSport

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Hérault
Produits et matériels
Bois
Environnement
Sport
Santé
Immobilier
Technique
Hygiène
Valider
Isolation -

La maison départementale des sports de l’Hérault, à Montpellier, sera un bâtiment à énergie positive et à faible bilan carbone.

Conçue par l’agence Chabanne et Partenaires, la maison départementale des sports de l’Hérault, à Montpellier, est un cube en zinc de six niveaux, légèrement déformé par des angles en biseau. Les quatre façades sont pixelisées par des ouvertures de dimensions variables et à la disposition aléatoire. Le bâtiment s’organise autour d’un atrium central non chauffé.

La structure en béton (poteaux et dalles) est enveloppée de panneaux préfabriqués en bois, emplis de ouate de cellulose pour minimiser le bilan carbone de l’opération. Chaque caisson, de 5,40 x 3,30 m, comprend un panneau OSB intérieur, un pare-vapeur, des montants d’ossature et un panneau extérieur rigide en fibre de bois. La ouate de cellulose est insufflée sous pression une fois le caisson fermé. « Cet isolant performant est un matériau imputrescible et réutilisable qui contient 6 kWh/m 3 d’énergie grise contre 850 kWh/m 3 pour le polystyrène », souligne Jonathan Leroy, architecte.

Etanchéité à l’air

La distribution irrégulière des 530 ouvertures plaidait en outre pour un matériau en vrac, de préférence à des panneaux d’isolant standard qui auraient exigé des recoupes. La répartition des fenêtres a également compliqué la fabrication des 125 panneaux de façade. « Nous avons dû les calculer un à un. Certains comptent jusqu’à six ouvertures aux allèges de hauteurs différentes », détaille Sophie Simon, dirigeante de l’entreprise TBM. Fabriqués en atelier, les panneaux sont montés au rythme de sept par jour.
Un point délicat du chantier est l’étanchéité à l’air. L’objectif est un indice de perméabilité de 0,8 m 3 /h.m², à peine supérieur au seuil fixé par la RT 2012 pour une villa (0,6 m 3 /h.m²). Une formation d’une demi-journée a été imposée à toutes les entreprises et des méthodes de contrôle poussé mises en place.
Le bâtiment sera couvert par 190 m² de panneaux photovoltaïques. La production électrique obtenue (30 kWh/m².an) devrait légèrement excéder les consommations (29 kWh/m².an pour le chauffage, le rafraîchissement, l’éclairage et la ventilation).

PHOTO - 653294.BR.jpg
PHOTO - 653294.BR.jpg - © Mathieu Baÿ/fantasÿ dogma
PHOTO - 653295.BR.jpg
PHOTO - 653295.BR.jpg - © CHABANNE ET PARTENAIRES
PHOTO - 653293.BR.jpg
PHOTO - 653293.BR.jpg - © Mathieu Baÿ/fantasÿ dogma
fiche technique

Maîtrise d’ouvrage : conseil général de l’Hérault ; maître d’ouvrage délégué : Territoire 34. Maîtrise d’œuvre : Chabanne et Partenaires, Best Ingénierie. Entreprises : Sogea/Dumez, entreprise générale ; TBM, façades (Castelnau-le-Lez, Hérault). Surface : 4 975 m² Shon. Coût : 9,2 millions d’euros HT. Chantier : août 2011-mars 2013.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Code commenté de la commande publique

Code commenté de la commande publique

Date de parution : 09/2019

Voir

Histoire de l’architecture agricole

Histoire de l’architecture agricole

Date de parution : 07/2019

Voir

Règlement de sécurité incendie ERP avec historique des versions

Règlement de sécurité incendie ERP avec historique des versions

Date de parution : 07/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur