En direct

ENTRETIEN JEAN-CLAUDE CHARVIN « Créer de nouvelles structures économiques plus légères pour la Loire »

VINCENT CHARBONNIER |  le 24/01/1997  |  France entièreCollectivités localesConjonctureLoireRhône

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

France entière
Collectivités locales
Conjoncture
Loire
Rhône
Valider

Le vice-président du conseil général de la Loire explique la création d'une agence économique départementale et d'un établissement public foncier.

Que représente la création de l'agence ?

Jean-claude charvin. Elle a pour vocation de regrouper sur un seul site les organismes qui participent au développement économique de la Loire : le comité d'expansion, l'Association pour le développement industriel de la Loire (Adil), la Société d'équipement du département de la Loire (Sedl) et les deux sociétés de conversion d'Usinor Sacilor et de Giat Industries. D'autres organismes, telle l'Agence d'urbanisme de la région stéphanoise, pourraient s'y adjoindre. L'objectif est de proposer un guichet unique à toutes les entreprises pour les accompagner dans leurs projets avec un maximum d'efficacité. Le comité d'expansion sera chargé des études et du suivi des entreprises de la Loire, l'Adil des actions de prospection et de communication, la Sedl restant un outil d'aménagement au service des collectivités locales. Cette agence devrait être opérationnelle au premier trimestre.

Pourquoi n'avoir pas opté pour une structure plus intégrée ?

Le comité d'expansion, la Sedl et l'Adil ont trois statuts juridiques différents. C'est pourquoi nous avons opté pour une structure plus légère et plus opérationnelle.

Qu'attendez-vous de la création d'un établissement public foncier ?

Nous avons profité de l'opportunité du recentrage des interventions de l'Etat dans la Loire accompagnant la restructuration des industries d'armement pour mettre en place un établissement public foncier qui aura pour mission de traiter les friches industrielles, d'impulser une véritable politique de maîtrise foncière à caractère économique, et d'intervenir dans le cadre de certaines opérations lourdes telles que l'aménagement de l'A45. Ainsi, 120 à 130 millions pourraient être mobilisés, dont 30 à 50 millions de l'Etat. La région et le département du Rhône ont été sollicités. La création de cet établissement public d'Etat sera effective au plus tard à la mi-1997. Ses priorités seront de résorber les friches industrielles en bordure des grands axes routiers et ferroviaires, de procéder à des acquisitions foncières dans la perspective du développement de certaines zones industrielles ou de la construction de l'A45.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

170 séquences pour mener une opération de construction

170 séquences pour mener une opération de construction

Date de parution : 01/2020

Voir

55 outils pour la conduite de chantier

55 outils pour la conduite de chantier

Date de parution : 01/2020

Voir

Construire avec le bois

Construire avec le bois

Date de parution : 12/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur