En direct

Entretien et maintenance : un rôle crucial dans le maintien de la performance énergétique

Antoine Hudin - Les Cahiers techniques du Bâtiment |  le 09/04/2014  |  EquipementEntreprisesConception-réalisationPerformance énergétiqueRéglementation thermique

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Profession
Equipement
Entreprises
Conception-réalisation
Performance énergétique
Réglementation thermique
Alpes-Maritimes
Charente-Maritime
Energie
Immobilier
Technique
Valider

Une étude réalisée par Cardonnel Ingéniérie pour la Fedene montre la rentabilité à court terme d’un investissement dans l’amélioration des équipements techniques. Mais aussi dans leur entretien. Un double argument qu’elle compte faire valoir auprès des pouvoirs publics lors des prochaines semaines.

Le mercredi 2 avril, la nomination du nouveau gouvernement aura à peine perturbé le déroulé de la présentation par la Fedene, fédération des services Energies Environnement, des conclusions de son étude sur la rénovation énergétique des logements à chauffage collectif. C’est pourtant auprès des nouveaux locataires des ministères du logement et de l’énergie que la fédération compte faire valoir les enseignements de cette étude (disponible sur le site Fedene).

Celle-ci, commandée à Cardonnel Ingéniérie, BE spécialiste de la performance énergétique des logements, s’est intéressé à établir des « feuilles de route » de rénovation énergétique des logements collectifs dans l’optique d’atteindre un niveau BBC rénovation (80 kWh/(m2.an)) à l’horizon 2050. Une « feuille de route » s’entend comme une somme d’actions menées dans un ordre donné et sur une durée longue puisqu’il n’est pas envisageable financièrement de réaliser tout en même temps.

Les hypothèses de travail étaient : trois typologies de bâtiments de logements collectifs d’une vingtaine de logements, trois zones géographiques, treize actions types et leurs combinaisons (cf. encadré)

Travaux sur les équipements techniques : plus vite rentables.

En testant les combinaisons de ces différentes actions et configurations, l’étude apporte quelques enseignements qui ne constituent pas des nouveautés, mais tiennent lieu de rappels judicieux.

Premier constat : chaque couple bâtiment-zone climatique mérite sa propre « feuille de route » d’actions. « Il convient donc d’être pragmatique », souligne Christian Cardonnel, dirigeant éponyme du bureau d’étude, qui présentait les résultats. L’étude fournit des orientations fondamentales sur les packages de rénovation les plus adaptés. Avec un scénario en deux étapes : premier palier de performance à l’horizon 2025, et le second en 2050. Les économies réalisées avec les améliorations faites pour atteindre le premier palier, soutiendraient le financement du second.

Deuxième constat : les actions sur les équipements techniques ont un retour sur investissement bien meilleur. Les simulations montrent en moyenne une rentabilité au moins trois fois supérieure aux travaux sur l’enveloppe. « Nous sommes tous revenus du message « il ne faut pas détruire le gisement » qui s’entendait souvent comme une invitation à tout faire en même temps, note Pascal Roger, président du syndicat national de l'exploitation climatique et de la maintenance (SNEC) et directeur de la stratégie et des partenariats de Cofely. Il y a beaucoup à faire dans le domaine des équipements techniques à un coût bien inférieur aux travaux sur l’enveloppe. »

Troisième constat : avec l’aide de l’expertise des adhérents Fedene, Cardonnel Ingéniérie a évalué que sans pilotage ni maintenance (autre que l’entretien réglementaire) des équipements techniques, la consommation énergétique du bâtiment se retrouvait 20 % supérieure au bout de 10 ans. Une perte de performance en grande partie réversible en veillant par exemple au rendement des brûleurs, à l’équilibrage des réseaux, à l’amélioration de la régulation terminale…

« Le pilotage et de la maintenance nous paraissent une façon peu coûteuse et rapide de mise en œuvre pour améliorer la performance des bâtiments, insiste Jean-Claude Boncorps, président de la Fedene. C’est pour moi l’enseignement principal de cette étude. »

Les hypothèses de modélisation de l'étude

Les bâtiments :

-        Type haussmannien, construit avant 1948, consommation de référence : 253 kWh/(m2.an).

-        « Trente glorieuses », construit entre 1948 et 1975, consommation de référence : 398 kWh/(m2.an).

-        « Années 80 », consommation de référence, 230 kWh/(m2.an).

Les zones climatiques :

-        Continentale, H1b (Nancy)

-        Tempérée, H2b (La Rochelle)

-        Méditérannéen, H3 (Nice)

13 actions types

-        Remplacement par une chaudière gaz basse température

-        Remplacement par une chaudière gaz condensation

-        Remplacement par un raccordement à un réseau de chaleur

-        Equilibrage des réseaux

-        Amélioration de la régulation terminale, mise en place de robinets thermostatiques sur les radiateurs

-        Isolation du plancher bas

-        Isolation des combles

-        Isolation des murs par isolation extérieure

-        Calorifugeage du réseau intergroupe

-        Isolation des parois vers les locaux non chauffés

-        Isolation des murs par isolation intérieure

-        Remplacement des menuiseries

-        Mise en place d'une VMC hygroB

Les combinaisons d’actions :

-        Combinaison des actions enveloppe et ventilation

-        Combinaison des actions systèmes

-        Combinaison des actions enveloppe, ventilation et systèmes

Commentaires

Entretien et maintenance : un rôle crucial dans le maintien de la performance énergétique

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Construire avec le bois

Construire avec le bois

Date de parution : 12/2019

Voir

Propriétés et caractéristiques des matériaux de construction

Propriétés et caractéristiques des matériaux de construction

Date de parution : 11/2019

Voir

Histoire contemporaine des paysages, parcs et jardins

Histoire contemporaine des paysages, parcs et jardins

Date de parution : 11/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur