En direct

Entretien des infrastructures : Elisabeth Borne confirme une enveloppe de 850 millions d’euros
- © Gouvernement.fr

Entretien des infrastructures : Elisabeth Borne confirme une enveloppe de 850 millions d’euros

Jessica Ibelaïdene |  le 04/09/2018  |  Travaux publicsOuvrage d'artGouvernementElisabeth BorneLoi d’orientation des mobilités

Invitée de Ruth Elkrief sur BFM le 3 septembre, la ministre des Transports Elisabeth Borne s’est exprimé sur l’état du réseau national non-concédé. Assurant qu’il n’y avait pas de situation d’urgence, elle a aussi confirmé que l’enveloppe budgétaire dédiée à l’entretien des actifs gérés par l’Etat passerait de 800 à 850 M€ d’ici à la fin du quinquennat.

C’était la première fois qu’elle s’exprimait directement dans un média depuis la démission de son ex-ministre de tutelle, Nicolas Hulot. Elisabeth Borne, en charge des Transports au gouvernement, était invitée sur le plateau de BFM TV le 3 septembre, pour répondre aux questions de Ruth Elkrief. Celle qui se dit « fière » de ce qu’ils ont porté ensemble, notamment autour des mobilités propres, a aussi été interrogé sur l’état du réseau routier national non-concédé (RRNNC).


Après l’effondrement du viaduc de Gênes, l’Etat n’a-t-il pas cherché à minimiser la situation en France, lui demande la présentatrice ? Non, affirme la ministre avec force, « il n’y a pas de situation d’urgence en France », et aucune inquiétude à avoir sur les ouvrages d’art. « Ils font l’objet d’une surveillance annuelle et d’un audit complet tous les trois ans. »

 

L’entretien du réseau au cœur de la LOM

 

Par ailleurs, la ministre a tenu expliquer une fois de plus que l’entretien du réseau existant était la priorité du gouvernement. Une direction annoncée depuis plus d’un an et qui a débouché sur la commande d’un audit externe réalisé par deux cabinets d’études suisses. Et à l’entendre, elle compte bien tenir le cap : « le drame en Italie nous rappelle l’importance de cette priorité », qui sera « au cœur de la loi d’orientation sur les mobilités (LOM) ».


Pour tenir cet engagement et « sortir des promesses non financées », il faut malgré tout y associer des moyens d’y parvenir. Le gouvernement avait déjà choisi d’augmenter l’enveloppe dédiée à l’entretien de 100 M€ en 2018 et déclarait que le mouvement allait continuer. La LOM - présentée en conseil des ministres en octobre – proposera une programmation pluriannuelle avec les ressources associées.

 

Des ressources moins importantes qu'évoquées initialement


Mais ces ressources seront moins importantes qu’espérées… En mai, Elisabeth Borne annonçait que l’enveloppe passerait de 800 M€ à 1 Md€ par an rapidement. Mais au moment de la rentrée du gouvernement, le 22 août, le porte-parole Benjamin Griveaux évoquait d’autres chiffres, plus modestes : 850 M€ d’ici à la fin du quinquennat, puis 930 M€ par an à partir de 2023… Ce qui ne correspondait ni aux scénarios du fameux audit externe, ni aux recommandations du Conseil d’orientation des infrastructures dévoilées début 2018…

Au ministère des Transports, on expliquait alors que les arbitrages n’étaient pas totalement finalisés. Mais cela semble bien être le cas puisqu’Elisabeth Borne a confirmé ces chiffres hier, sur BFM TV. Selon l’audit, une telle enveloppe ne serait pas suffisante pour rattraper le retard accumulé d’entretien du réseau. Gageons que d’autres pistes seront abordées pour y parvenir dans la LOM. Réponse finale dans quelques semaines.

Commentaires

Entretien des infrastructures : Elisabeth Borne confirme une enveloppe de 850 millions d’euros

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Négoce 446 - Spécial TOP 100 de la distribution bâtiment-bricolage 2018

Négoce 446 - Spécial TOP 100 de la distribution bâtiment-bricolage 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 25.00 €

Voir

L'expertise immobilière en 50 fiches pratiques

L'expertise immobilière en 50 fiches pratiques

Livre

Prix : 65.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Aide-mémoire - Ouvrages en béton armé

Aide-mémoire - Ouvrages en béton armé

Livre

Prix : 35.00 €

Auteur : Dunod, Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX