En direct

ENTRETIEN "Abandon des METP et certification ISO 9002"

le 18/02/2000  |  France Commande publiquePassation de marchéMarchés publicsEducation

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

France
Commande publique
Passation de marché
Marchés publics
Education
Collectivités locales
Normes
Immobilier
Réglementation
Marchés privés
Valider

Roger Madec, vice-président du conseil régional d'Ile-de-France, chargé des équipements et des marchés publics, président de la commission d'appel d'offres.

Dès son élection à la présidence de la région en mars 1998, Jean-Paul Huchon a décidé d'abandonner la procédure du METP. Pourquoi ?

En recourant au METP, la région a vu lui échapper la responsabilité de la construction des lycées. Cette procédure a aussi favorisé les grands groupes. Parallèlement, l'exécutif régional avait décidé de faire appel à de nombreux intervenants extérieurs comme les assistants à maître d'ouvrage (AMO) ou les mandataires. La direction des affaires scolaires (Dases), n'a pu correctement remplir son rôle de contrôle et de vérification. Les METP ont aussi entraîné un surcoût financier.

D'où la décision d'abandonner leur procédure, à l'exception de six opérations qui, à notre arrivée, étaient trop avancées pour être remises en cause.

Quelle est votre politique actuelle de passation des marchés ?

La région lance tous ses marchés en appels d'offres ouverts, avec la moitié en lots séparés. La commission, réunie environ tous les 15 jours, relance en appel d'offres ouvert tout appel d'offres infructueux. Pour éviter le recours aux AMO, une cinquantaine de personnes ont été recrutées à la Dases. Les conventions de mandat sont étudiées rigoureusement. De fait, certains mandataires ne veulent plus travailler avec l'exécutif régional. Quelques dossiers prennent du retard, ce qui rend difficile le respect du calendrier de rénovation des lycées annoncé par Jean-Paul Huchon.

Pourquoi avoir engagé une procédure de certification ISO 9002 ?

Dans un souci de transparence. Après avoir abandonné les METP et créé cette vice-présidence consacrée aux marchés publics, une démarche de certification s'impose : il faut décrire toutes les procédures de passation et leurs moyens de contrôle. Nous manquons ici de référence. Sauf la région Centre, aucune collectivité locale ne s'est encore engagée dans ce type de procédure. Nous espérons aboutir à la fin de l'année. Cette certification ISO 9002 permettra de clore le débat sur les marchés publics de la région.

PHOTO : Les lycées ont été un secteur d'expérimentation des METP. Chaque année, de 1991 à 1994, une vingtaine d'entre eux étaient conclus. Désormais, on compte seulement deux ou trois METP par an en Ile-de-France.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Droit de l'Aménagement, de l'Urbanisme, de l'Habitat – 2020

Droit de l'Aménagement, de l'Urbanisme, de l'Habitat – 2020

Date de parution : 09/2020

Voir

Jean Prouvé - 5 maisons sur mesure

Jean Prouvé - 5 maisons sur mesure

Date de parution : 09/2020

Voir

Villes et territoires de l’après-pétrole 

Villes et territoires de l’après-pétrole

Date de parution : 08/2020

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur