En direct

Entreprise Attelann, une affaire de famille
Alain Attelann et ses trois fils. - © © Vincent Leloup

Entreprise Attelann, une affaire de famille

Maya Pic Pierre Pichère |  le 24/07/2015  |  EntreprisesFormationInternational (hors U.E)

Créée en 1979 par Alain Attelann, l'entreprise Attelann est aujourd'hui prise en main par ses trois fils, qui insufflent dynamisme et modernité au métier de plombier.

Trois frères et un père unis dans la vie comme au travail. Dès l’enfance, les fils d’Alain Attelann l’ont accompagné sur les chantiers de plomberie, à Noisy-le-Grand (93) et alentours. Ils ont fait leur apprentissage professionnel à ses côtés. Mais ni l’artisan, qui avait fondé son entreprise en 1979, ni ses fils n’avaient envisagé de travailler ensemble pour de bon. L’aîné de la fratrie, Yoni, 32 ans, est titulaire d’une licence d’acheteur industriel. Keren et Rubens, les jumeaux, 30 ans, ont suivi des études en commerce international et marketing. Des voies qui les poussaient plutôt vers les grandes entreprises.

En 2009, la famille les rattrape. Alain Attelann connaît des soucis de santé. Ses fils l’aident. L’idée naît alors : les trois fils vont s’associer à leur père et pérenniser l’entreprise individuelle. En 2010, le changement de statut s’impose. C’est la création de la SARL Attelann, spécialisée en dépannage rapide à domicile dans les domaines de la plomberie, du chauffage et de l’électricité.

À chacun son rôle

Tous mettent la main à la pâte et interviennent chez les clients. Mais chacun s’appuie sur ses compétences. Un bon partage des rôles. Yoni s’occupe des achats de matériel, « principalement à l’étranger, notamment en Allemagne, où la qualité est meilleure, parfois en Chine, pour des prix plus compétitifs ». Keren prend en charge la comptabilité tandis que Rubens se consacre à la communication - publicité, site Internet, relations clients.

En famille, le plaisir prévaut. La communication est simple, l’ambiance détendue, la confiance totale. Yoni, Rubens et Keren tirent le meilleur parti du modèle familial, que certains penseurs du management estiment dépassé. Les frères sont déterminés à faire prospérer la société. Ils restent attachés aux valeurs de proximité, de disponibilité et de qualité, mais les font rimer avec modernité. Dès leur entrée dans la SARL, ils apportent des outils nouveaux. Pas besoin de quelqu’un en permanence derrière un bureau. Chacun est équipé d’un smartphone. Les appels des clients arrivent chez l’un des frères, qui répartit le travail via un agenda partagé sur Google. Sur le site Internet, on trouve tous leurs services. Les tarifs y sont affichés en toute transparence et les clients peuvent prendre rendez-vous ou déposer un avis après intervention. « En mettant toutes les informations à disposition, nous voulons contrer l’image du plombier escroc et nous inscrire en tant qu’entreprise nouvelle génération », souligne Rubens.

Pour maintenir des prix abordables, les frères Attelann privilégient l’implantation locale, autour de Noisy-le-Grand, où le nom de l’entreprise rayonne depuis plus de trente ans. Pas question d’aller voir ailleurs, sauf si un client déménage et souhaite conserver les services de la SARL. En revanche, ils développent leur offre jusqu’à la rénovation complète de cuisines et de salles de bains ou la pose de fenêtres. Et s’ils pensent un jour agrandir leur structure en embauchant, une mauvaise expérience passée les freine encore. « L’avantage de travailler en famille, c’est que la confiance existe depuis toujours. On rigole ensemble, mais on reste sérieux au travail. »

Commentaires

Entreprise Attelann, une affaire de famille

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur