En direct

« Entre infrastructure, écologie et paysage, l’excellence française fait recette », Yannick Autret, Ittecop
Yannick Autret, responsable du programme Ittecop et directeur de programme de la conférence IENE 2016 - © © Meem

« Entre infrastructure, écologie et paysage, l’excellence française fait recette », Yannick Autret, Ittecop

Propos recueillis par Laurent Miguet |  le 02/09/2016  |  InfrastructuresEnvironnementRhôneSantéTechnique

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Paysage
Infrastructures
Environnement
Rhône
Santé
Technique
Bâtiment
Valider

Le succès inédit de la conférence Infra Eco Network Europe (IENE), qui s’est achevée le 2 septembre à Lyon, encourage les responsables français du programme Ittecop, consacré aux infrastructures de transports terrestres, aux écosystèmes et au paysage. Son secrétaire Yannick Autret, également directeur du programme de la conférence IENE, en dresse le bilan.

En quoi la conférence IENE 2016 fera-t-elle date ?

Yannick Autret: Avec 460 participants du 30 août au 2 septembre à Lyon, nous avons plus que doublé le succès de la plus importante conférence IENE: 240 personnes avaient participé à l’édition 2012 de Postdam, et 214 à celle de Malmö en 2014.

A quoi attribuez-vous ce succès ?

Y.A. : Les chercheurs de la fondation pour la recherche sur la biodiversité, la FRB, et les experts du Centre d’études et d’expertise sur les risques, l’environnement, la mobilité et l’aménagement, le Cerema, ont mis en avant l’excellence française en recherche appliquée. Cette complémentarité entre recherche et application se retrouve dans la répartition des inscriptions : 57 % de professionnels des infrastructures et 43 % de chercheurs. Sous la présidence scientifique de Bruno Vilalba, professeur à AgroParis Tech, le programme Ittecop organise cet équilibre à travers le partenariat entre le ministère, les chercheurs et les  opérateurs. Le Cerema y intervient comme animateur des projets qui répondent aux objectifs scientifiques de la FRB.

Y aura-t-il une suite ?

Y.A. : Le programme Ittecop a confié au Muséum national d’histoire naturel une revue systématique de la littérature internationale consacrée aux usages des corridors écologiques sur les emprises d’infrastructures. La livraison de cette étude interviendra au deuxième semestre 2017. Plusieurs communications montrent que la phase de finalisation, déjà bien engagée, répondra aux objectifs très ambitieux. Cette étude orientera les investissements les mieux à même de répondre aux besoins écologiques associés aux projets d’infrastructure, à travers une analyse critique sur la qualité et la reproductibilité.

La focalisation sur les infrastructures terrestres exclut-elle les aéroports ?

Y.A. : Ittecop s’intéresse aux infrastructures de transport et à leurs interfaces, y compris les aéroports. Notre approche pluridisciplinaire et la capitalisation des acquis constituent une spécificité française, sans équivalent, lancée à partir de 2005 dans le cadre du programme de recherche et d’innovation sur les infrastructures de transport, le Predit.

Les compétences des paysagistes sont-elles suffisamment mobilisées dans ces projets ?

Y.A. : Il faut d’abord poser la question : pourquoi faire ? La demande évolue, et la réponse doit reposer sur une attitude dynamique. Le paysage ne peut pas constituer une entité séparée. Il doit s’hybrider avec la sociologie, la biodiversité, l’économie, sur une échelle large et avec une approche transversale. La conférence IENE contribue à cette nécessaire hybridation dynamique, comme l’a souligné, le 31 août, la déclaration votée par les participants.

A qui s’adresse cette déclaration ?

Y.A. : Nous allons la diffuser parmi les autorités régulatrices des infrastructures. Nous avons soumis à l’OCDE la proposition de créer un atelier pour promouvoir notre approche, et nous attendons la réponse avec espoir.

Commentaires

« Entre infrastructure, écologie et paysage, l’excellence française fait recette », Yannick Autret, Ittecop

Votre e-mail ne sera pas publié

Katharina Dujesiefken

14/01/2021 16h:33

Participants of the workshop on trees and waterways,Dear YannickThank you very much for your contributions to the workshop, you made it a very good event. The discussion expanded our awareness of the issue and it will certainly help in our efforts.As said at the meeting, we can publish additional cases in our publication, if you would be so kind to share with us. We will be also networking on this topic, to continue this exchange and to influence the practice. If you agree to be included in this communication, please send an e-mail to katharina.dujesiefken@bund-mv.de.Unfortunately, we didn't get the chat history either. Please send us again the links to the examples with trees on dams.Meanwhile, see you at IENE, soon hopefully to return to the personal meeting formula.Katharina Dujesiefken Piotr Tyszko-Chmielowiec

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil