En direct

Enquête publique lancée pour la LGV

ANNE-SOPHIE PEDEGERT |  le 17/05/2013  |  Collectivités localesAveyronCantalDordogneHaute-Vienne

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Collectivités locales
Aveyron
Cantal
Dordogne
Haute-Vienne
Lot
Paris
Vienne
France entière
Valider
Limousin/Poitou-Charentes -

Les préfets du Poitou-Charentes et du Limousin viennent de signer l’arrêté de lancement de l’enquête publique sur le projet de ligne à grande vitesse (LGV) entre Poitiers (Vienne) et Limoges (Haute-Vienne) pour un coût estimé en 2009 à 1,6 milliard d’euros. La ligne de 130 km reliera ces villes en 35 minutes (contre 1 h 45 aujourd’hui) et mettra Paris à 2 heures (3 heures actuellement) en se raccordant à la LGV Sud Europe Atlantique. Elle doit favoriser l’accès du Limousin, mais aussi des départements voisins de la Dordogne, du Cantal, du Lot ou de l’Aveyron à l’Ile-de-France.
Michel Jau, préfet du Limousin, a qualifié cet acte « d’irréversible » dans la réalisation du barreau ferroviaire. Mais le député UDI, Bertrand Pancher, membre de la commission Mobilité  21, doute de la faisabilité du projet. L’enquête publique se déroulera du 30 mai au 12 juillet.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

DICOBAT 10 E EDITION

DICOBAT 10 E EDITION

Date de parution : 03/2019

Voir

Urbanisme de dalle

Urbanisme de dalle

Date de parution : 03/2019

Voir

Dictionnaire du droit de l’urbanisme

Dictionnaire du droit de l’urbanisme

Date de parution : 02/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur