En direct

Engie dévoile son laboratoire Drones et Robots
Un prototype de drone nettoyeur, conçu par le laboratoire, lors d'un vol d'essai dans la « volière ». - © © Mathieu Dejeu

Engie dévoile son laboratoire Drones et Robots

Mathieu Dejeu |  le 14/06/2017  |  EnergieTechniqueBâtimentInnovationSeine-Saint-Denis

Engie a inauguré le 14 juin un laboratoire consacré aux drones et aux robots. Cette nouvelle entité est intégrée au Centre de recherche & innovation gaz & énergies nouvelles (Crigen), installé à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis). Elle regroupe des activités autrefois dispersées dans plusieurs unités.

Parmi les bâtiments qui composent le Centre de recherche & innovation gaz & énergies nouvelles (Crigen) d’Engie, un hangar se distingue par un long filet qui forme une cage devant l’une de ses façades. « C’est notre volière, explique Patrick Comont, directeur de l’innovation et de la propriété intellectuelle du Centre. Nous pouvons y effectuer des vols d’essai sans demander une autorisation. » Cependant, dans cette ménagerie, les boulons remplacent les plumes. L’énergéticien a en effet choisi ce site, installé à Saint-Denis en face du Stade de France, pour accueillir son laboratoire consacré aux robots et aux drones. L’unité a été officiellement inaugurée le 14 juin.

Si l’entité est nouvelle, l’intérêt du groupe pour ces machines remonte à 2011 avec les premiers survols d’infrastructures. Les compétences restaient toutefois éparpillées dans différents départements. « Le nombre croissant d’applications liées aux drones nous a convaincu de créer une structure dédiée à ces technologies », indique Bernard Blez, directeur du Crigen. L’équipe compte quatre ingénieurs permanents et quinze experts rattachés à d’autres divisions qui apportent leurs connaissances sur des sujets spécifiques. Ils disposent de sept drones et de six robots. Engie a investi un million d’euros dans l’opération.

Répondre aux demandes internes

En général, les travaux du laboratoire sont motivés par une demande d’une entreprise du groupe. « Notre unité maitrise toute la chaîne, de la conception jusqu’au recueil des données, remarque Patrick Comont. Elle cherche la bonne combinaison de capteurs et de logiciels, puis un de nos drones ira la tester sur place. » Le directeur poursuit avec l’exemple des conduites forcées appartenant à la Société hydro-électrique du midi (Shem), filiale d’Engie. Ces tuyaux dévalent les pentes montagneuses pour acheminer de l’eau depuis un réservoir jusqu’à une centrale hydro-électrique en contrebas. Le dénivelé rend toute inspection humaine difficile. L’aéronef imaginé par le Crigen a donc considérablement simplifié la surveillance de la rouille de ces installations. « Une fois le protocole mis au point, les sociétés peuvent l’internaliser, ajoute-t-il. Nous avons alors une fonction de conseil pour le choix du matériel et des opérateurs. »

Outre la surveillance d’infrastructures, les engins d’Engie effectuent déjà des contrôles de panneaux photovoltaïques, des relevés topologiques et thermographiques, ainsi que de la modélisation 3D. Le Centre développe ses propres logiciels de traitement des données. Pour les capteurs, il peut nouer des partenariats de recherche, quand aucun appareil sur le marché ne satisfait à ses besoins.

En parallèle de ces usages classiques, le laboratoire se penche sur d’autres sujets plus avant-gardistes. Son équipe a notamment équipé un drone Matrice 600 de DJI d’un système de nettoyage pour les isolateurs des lignes électriques. La machine transporte un réservoir dont le liquide est projeté par une buse articulée suspendue au bout d’une tige en carbone. Pendant que le pilote commande l’aéronef, un opérateur peut diriger la buse pour traiter toute la surface. Le dispositif est encore à l’état de prototype.

Commentaires

Engie dévoile son laboratoire Drones et Robots

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX