En direct

Enerpresse Forum : le rôle de l’État pour ouvrir les débats

le 28/06/2012  | 

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Energie
Valider

Si lors de la première table ronde d’Enerpresse Forum, jeudi 28 juin, consacrée au pétrole, le président de Shell France, Patrick Roméo, a montré, avec le « cas guyanais », que l’État avait encore une capacité d’intervention (à bon ou mauvais escient d’ailleurs), la deuxième table ronde a plongé dans le vif du sujet : « l’État détient-il encore les clés ? ».

Pierre-Franck Chevet, le directeur général de l’Énergie et du Climat n’y est pas allé par quatre chemins :
« si l’on compare le sujet il y a 15 ans environ et aujourd’hui, il y a un besoin beaucoup plus fort d’État qu’avant. » La cause : la montée en puissance des contraintes, à la fois les prix des énergies, le climat, etc., contraintes qui étaient beaucoup moins présentes, voire inexistantes (climat) dans les années 1990.
« Sécurité d’approvisionnement et changement climatique sont typiquement des prérogatives d’État, » insiste le DGEC.

Un besoin d’État souligné également par Claude Conrard, de l’Uniden, réclamant que l’État « reprenne » les clés, mettant au passage en cause la politique d’aide aux ENR. Frédéric de Maneville, président de Vattenfall France, a précisé, de son côté qu’« un marché libéralisé a un besoin plus important de régulation pour que le marché fonctionne ». Néanmoins, il a signalé que paradoxalement aujourd’hui, « 90 % de mon chiffre d’affaires est décidé par Pierre Franck Chevet, via l’Arenh. »

Gaël Virlouet, membre du CESE a, lui, rappelé que l’État avait certes les clés pour lutter contre le CO2, sur les négociations avec les parties prenantes, l’adaptation au changement climatique et par son exemplarité. Un rôle dans la lutte contre le changement climatique qu’a repris Pierre Ducret, président de CDC Climat, rappelant un autre paradoxe, puisque c’est « la puissance publique qui a créé un marché du CO2 en Europe. » Des marchés qui sont de nouveaux outils à disposition de l’État, renforçant sa palette d’intervention.

Philippe Copinschi, enseignant à Science-Po, a ouvert sur une troisième dimension dans ce qui est « de moins en moins un face à face État/marché, avec les acteurs de la société civile ». « Les meilleurs élèves en Europe sont les pays où l’approvisionnement énergétique est de la responsabilité des territoires, », indique ainsi Gérard Magnin, délégué général d’Énergies Cités. Une affirmation à moduler si l’on prend en compte la péréquation, a cependant taclé, Pierre-Franck Chevet, qui concède que ce sujet sera également l’un de ceux à traiter lors du futur débat sur l’énergie promis par le nouveau gouvernement.

Commentaires

Enerpresse Forum : le rôle de l’État pour ouvrir les débats

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Date de parution : 10/2018

Voir

L’assainissement-démantèlement des installations nucléaires

L’assainissement-démantèlement des installations nucléaires

Date de parution : 04/2018

Voir

Montage et exploitation d’un projet éolien

Montage et exploitation d’un projet éolien

Date de parution : 05/2016

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur