En direct

EnergieSprong emmitoufle pour rendre autonome

Louise Marielle |  le 20/07/2018  |  Collectivités localesNordSommeFrance entièreEurope

Hauts-de-France -

Début juin, 12 pavillons HLM des années 1960 d'ICF Habitat Nord-Est à Longueau près d'Amiens (Somme) ont bénéficié de l'approche innovante EnergieSprong E=0. La technique vise à rendre les maisons autonomes en énergie en posant sur le bâti existant façades isolantes et toitures solaires préfabriquées. Le bailleur social de la SNCF a choisi Bouygues Bâtiment Grand-Ouest pour mener à bien l'expérimentation. Il s'agit du deuxième chantier du genre en France. La première façade « sur mesure » avait été posée en février à Hem, près de Lille, par Rabot Dutilleul Construction sur une dizaine de pavillons appartenant à Vilogia.

La méthode impressionne. Il suffit d'une poignée de minutes pour glisser la façade préfabriquée entre le bâtiment et l'échafaudage et ainsi emmailloter de 40 cm d'isolant chaque logement préalablement « scanné en 3D pour être au millimètre de tolérance lors de la pose », précise Boris Lefebvre, responsable travaux pour Bouygues Bâtiment. Etanche à l'air et à l'eau, garni de laine de verre, chaque panneau préfabriqué se compose de plusieurs modules en résine assemblés avec ouvrants en aluminium et triple vitrage, volets roulants intégrés… D'ici à quelques mois, les 12 pavillons auront subi un sacré lifting. « Nous avons voulu leur donner une image contemporaine et minimaliste », indique Nicolas Bernier, architecte du studio amiénois Ranson-Bernier qui a dessiné les nouveaux logements.

Budget contraint et maîtrisé. En plus des façades isolantes et des toitures solaires, le programme est complété par l'installation d'équipements techniques performants : ondulateur photovoltaïque, pompe à chaleur, compteurs et équipements pour le suivi de la performance… Objectif : produire autant d'énergie électrique que consommée et garantir sur trente ans la performance énergétique grâce à un suivi et un accompagnement des locataires. « Il s'agit de démocratiser l'accès à la rénovation énergétique pour massifier et réduire encore les coûts, indique Sébastien Delpont, directeur associé de Greenflex, cabinet de conseil environnemental et responsable du programme EnergieSprong France. « Ce procédé offre de nouveaux standards de réhabilitation pour notre patrimoine avec un budget contraint et maîtrisé, se félicite Christine Richard, directrice générale d'ICF Habitat Nord-Est. Il permet de baisser le coût de l'investissement (110 000 euros HT par logement), les délais du chantier de dix à quatre mois et de réduire le niveau de gêne des locataires puisque l'opération se déroule en site occupé. » Ce programme partenarial européen initié aux Pays-Bas, où plus de 4 000 logements en ont bénéficié, a reçu le prix Smart City Energie du quotidien « Le Monde » et le Grand prix du mondial annuel 2018 du World Green Building Council. « C'est une démarche d'innovation ouverte dont la simplicité m'a frappée. Elle s'inscrit parfaitement dans le plan gouvernemental qui vise à réhabiliter 500 000 logements énergivores par an », a souligné Michèle Pappalardo, directrice du cabinet du ministère de la Transition énergétique et solidaire.

PHOTO - 14102_856083_k2_k1_2012378.jpg
PHOTO - 14102_856083_k2_k1_2012378.jpg

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Isolation thermique durable des bâtiments existants

Isolation thermique durable des bâtiments existants

Date de parution : 12/2018

Voir

Code des juridictions financières

Code des juridictions financières

Date de parution : 12/2018

Voir

De l'immeuble de bureau aux lieux du travail

De l'immeuble de bureau aux lieux du travail

Date de parution : 12/2018

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur