En direct

Energies renouvelables : performances de nouveau médiocres au 2e trimestre

le 02/09/2013  |  TravailEtatEnergies renouvelablesFrance entière

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Energie
Travail
Etat
Energies renouvelables
France entière
Valider

Face aux performances médiocres au 2e trimestre des raccordements de nouvelles éoliennes et parcs solaires en France, le Syndicat des Energies Renouvelables alerte les Pouvoirs publics d’une situation qui « met en péril les objectifs 2020 et de nombreux emplois ». Il proposera le 17 septembre au gouvernement un plan de relance.

Les raccordements de nouvelles éoliennes et parcs solaires en France ont de nouveau affiché des performances médiocres au 2e trimestre, avec des niveaux au plus bas depuis au moins quatre ans, selon des statistiques officielles publiées vendredi 30 août par le Commissariat Général du Développement durable.

Entre avril et juin en effet, le parc éolien français ne s’est accru que de 118 MW. C’est un peu mieux qu’au premier trimestre (80 MW) mais moins qu’au 2e trimestre 2012 (148 MW). Le score est surtout très loin du rythme d’environ 300 MW par trimestre de 2009-2010 et d’environ 200 constaté en 2011-2012.

La même morosité prévaut côté photovoltaïque : le parc français n’a progressé que de 100 MW au 2e trimestre, soit le niveau atone observé depuis le 4e trimestre 2012 et une chute de 71 % par rapport à l’an dernier. Sur les six premiers mois de l’année, 208 MW ont été connectés, contre environ 770 MW au premier semestre 2012 et autant durant la première moitié de 2011.
Au 30 juin, le parc éolien français affichait une puissance totale de 7 821 MW (+ 3 % par rapport au 31 décembre) et le parc solaire de 4 263 MW (+ 5 %).

Dans un communiqué, le SER rappelle qu’il alerte, depuis plus d’un an, les pouvoirs publics sur cette situation qui « met en péril les objectifs 2020 et de nombreux emplois ». « Comme nous le craignions, les mesures d’urgence adoptées en début d’année se sont malheureusement avérées insuffisantes pour endiguer la baisse des marchés » déplore le président du SER, Jean-Louis Bal, qui devrait rencontrer jeudi 5 septembre le ministre de l’Énergie Philippe Martin . « Les chiffres publiés par le CGDD rappellent l’importance de redynamiser, sans délai, ces secteurs. C’est pourquoi le SER présentera, le 17 septembre, son plan de relance des énergies renouvelables et le proposera aux Pouvoirs publics ».

Commentaires

Energies renouvelables : performances de nouveau médiocres au 2e trimestre

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

L'instrumentation et la mesure en milieu nucléaire

L'instrumentation et la mesure en milieu nucléaire

Date de parution : 06/2019

Voir

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Date de parution : 10/2018

Voir

L’assainissement-démantèlement des installations nucléaires

L’assainissement-démantèlement des installations nucléaires

Date de parution : 04/2018

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur