Energie

Energies renouvelables : le gouvernement veut renégocier le prix de l’éolien en mer

Mots clés : Coûts et prix - Démarche environnementale - Electricité - Energie renouvelable - Gouvernement

Le ministère de la Transition écologique va engager des négociations pour réviser à la baisse les tarifs de rachat de l’électricité, qui doit être produite par les six premiers parcs éoliens en mer situés au large de la côte Atlantique et dans la Manche. Au grand dam des énergéticiens et des entreprises de BTP.

 

C’est un paradoxe très français : notre pays dispose du second domaine maritime du monde en superficie, est en train de structurer une filière d’excellence autour de l’éolien en mer, a attribué dès 2012 des permis pour la construction de futurrs parcs éoliens… mais aucun géant à hélice ne tourne encore au large de nos côtes ! Et ce n’est pas près de s’arranger : le gouvernement veut en effet renégocier les tarifs de rachat de l’électricité produite par les six projets de parcs éoliens dans la Manche et en Atlantique, bousculant l’économie globale des projets définis en 2012.

« Une négociation va s’engager dans les prochains jours avec l’ensemble des lauréats pour faire baisser les coûts des différents projets », a indiqué ce lundi le ministère de la Transition écologique. Les six parcs éoliens concernés ont été attribués au Français EDF, à l’Espagnol Iberdrola et à un consortium mené par Engie, à la suite de deux appels d’offres en 2012 et en 2014.

 

« Nous attendons des baisses de tarif très significatives »

 

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X