En direct

ENERGIE Vers une consommation rationnelle et raisonnée

marie-odile mizier |  le 27/03/1998  |  Energies renouvelablesEnergieFrance entièreInternational

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Energies renouvelables
Energie
France entière
International
Valider

La France est, avec le Japon, l'un des pays industrialisés qui utilise le plus efficacement l'énergie. Tel est le constat dressé par le rapport du Commissariat au Plan sur « La maîtrise de l'énergie »(1) remis dernièrement à Christian Pierret, secrétaire d'Etat à l'Industrie.

Pour celui-ci « il ne s'agit ni de rationner ni d'encadrer l'énergie, mais de rationaliser son utilisation en jouant sur l'efficacité économique.»

A cette occasion, le gouvernement annonce trois orientations : La promotion de l'aide à la décision, pour aider les utilisateurs à identifier les gisements d'économie d'énergie rentables et leur donner les informations nécessaires pour une meilleure décision. Les FRAC (Fonds régionaux d'aides aux conseils) gérés par les Drire (2) devraient permettre l'accès de ce service au PME.

Les technologies « mûres » bénéficieront d'un soutien pour devenir rentables. Le Programme « Eole 2005 » vise à équiper le pays d'un potentiel éolien de 250 à 500 MW d'ici sept ans. EDF devrait renforcer son action dans le domaine du capital-développement, notamment pour les entreprises impliquées dans le domaine des énergies renouvelables.

Des solutions « énergiquement optimales» seront recherchées. Exemple : faire des économies d'énergie plutôt que renforcer une ligne électrique.

Le gouvernement accélère la mise à jour de la base juridique dans laquelle s'inscrit cette politique. Trois décrets devraient être publiés, relatifs aux performances des chaudières industrielles, au contrôle des installations de combustion et aux réseaux de chaleur (le raccordement au réseau des particuliers desservis devrait devenir obligatoire).

L'Ademe et EDF associent leurs initiatives sur deux programmes : maîtrise de la demande d'électricité et aide à la décision. Ces deux établissements devraient s'engager sur le développement de l'utilisation du biogaz ou la production d'énergie à partir des déchets de bois. Pour mener à bien ces actions, l'Ademe recentre ses activités (3).

Par ailleurs, EDF va s'attacher à supprimer ses «contre-références » énergétiques. Elle devrait traiter 60000 logements dans les trois ans qui viennent.

Et, dès maintenant, à la demande du secrétariat d'Etat, EDF va lancer un nouvel appel à proposition pour la fourniture d'électricité éolienne d'une capacité de 100 MW.

(1) Publié à la Documentation française ; tél. : 01-40-15-70-00. prix : 150 F. (2) Direction régionale de la recherche, de l'industrie et de l'environnement. (3) Voir «Le Moniteur » du 20 février 1998, p. 24.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Construire avec le bois

Construire avec le bois

Date de parution : 12/2019

Voir

Exécution des marchés publics

Exécution des marchés publics

Date de parution : 11/2019

Voir

Comprendre simplement la résistance des matériaux

Comprendre simplement la résistance des matériaux

Date de parution : 11/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur