En direct

Energie : pas d’émissions de CO2 pour une centrale au charbon

Cloâtre Elodie |  le 09/09/2008  |  France entièreEnvironnementDéveloppement durableEuropeSanté

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Energie
France entière
Environnement
Développement durable
Europe
Santé
Réglementation
Technique
Valider

De l'électricité à base de charbon, sans pollution : le géant suédois de l'énergie Vattenfall a inauguré mardi en Allemagne sa réponse à ce casse-tête, une centrale dont les émissions de dioxyde de carbone seront enfouies.
Mais le projet est décrié par les défenseurs de l'environnement comme un rideau de fumée, et une poignée d'entre eux manifestaient sur le site sans parvenir à troubler la cérémonie, pour laquelle Vattenfall avait invité 400 hommes politiques, industriels et journalistes.
Vattenfall a choisi le site de la "Schwarze Pumpe" (Pompe Noire), à Spremberg (est) pour l'installation de son prototype, un investissement de 40 millions d'euros. Cette bourgade d'ex-RDA, à la frontière polonaise, est un haut lieu allemand de l'extraction et du traitement de la lignite, industrie sale et polluante par excellence.
Le groupe suédois, qui a racheté plusieurs compagnies énergétiques allemandes au début de la décennie, dont la Pompe Noire, aimerait bien la débarrasser de cette image avec sa nouvelle centrale "propre".

Un bel avenir pour le charbon
La centrale-test, installée à côté de la "vraie", marche toujours à la lignite, mais grâce à un procédé de combustion innovateur, baptisé "oxyfuel", seul du CO2 s'en dégage. Celui-ci est ainsi facilement capté, liquéfié, et profondément enfoui dans des caves à gaz naturel ou des formations géologiques hermétiques remplies d'eau, et ce "pour toujours", selon Vattenfall, et sans danger de réchauffement de la température souterraine.
Dans le cas de la "Pompe Noire", c'est à 350 kilomètres de là, dans des caves au nord du pays, que le CO2 disparaîtra.
Réchauffement climatique oblige, Vattenfall travaille comme ses confrères depuis plusieurs années à rendre sa production au charbon moins polluante. En Allemagne, première zone de production du groupe, l'abandon prévu en 2020 de l'énergie nucléaire promet un bel avenir au charbon : la construction d'une vingtaine de nouvelles centrales est déjà prévue.

AFP

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

L'instrumentation et la mesure en milieu nucléaire

L'instrumentation et la mesure en milieu nucléaire

Date de parution : 06/2019

Voir

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Date de parution : 10/2018

Voir

L’assainissement-démantèlement des installations nucléaires

L’assainissement-démantèlement des installations nucléaires

Date de parution : 04/2018

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur