En direct

Nicola Delon et Julien Choppin, architectes Encore heureux - © © Taehyung Richard Kim

"Encore Heureux", c'est du sérieux

Marie-Douce Albert |  le 17/03/2010  |  France entière

L'aventure lancée en 2001 par les architectes Nicola Delon et Julien Choppin a mené à des interventions aussi légères que fantasques. NAJA en 2006, le duo passe à une autre échelle, notamment avec le nouveau musée René-Sordes de Suresnes... Mais, il ne renonce pas à susciter l'émerveillement.

Nicola Delon et Julien Choppin sont du genre à lancer une compagnie de transports à dos de dromadaires, planter des herbes folles sur les trottoirs ou faire voler des zèbres. Tout est dans leur CV. Depuis qu'ils ont créé leur agence et collectif en 2001, les deux architectes ont imaginé des jardins faits de longues bandes de tissus flottant sur les bouches du métro parisien et tendu un troupeau de bêtes à rayures gonflées à l'hélium en guise de dais au-dessus du parc André-Citroën à Paris. En 2003, on a réellement pu embarquer à bord de Dromad'air, sur la Grand'Place de Bruxelles, le temps d'un festival. Nicola Delon et Julien Choppin ont aussi construit "Chinoiserie", une yourte transparente dans un parc bordelais et inventé le ferroutage à l'usage des enfants de la balle en imaginant un chapiteau qui se déploie depuis un wagon. Ils ont aussi eu très envie dresser un mur de moulins à vent sur la façade du palais de Chaillot pour la Cité de l'architecture. Et, en plus, ils ont appelé leur agence Encore Heureux. Encore heureux, justement, que tout cela est très sérieux.

Orientation vers l'architecture

Quasi jumeaux, "Jul'" et "Nico" sont nés à neuf jours d'intervalle en août 1977. Ils ont grandi "à 50 kilomètres l'un de l'autre" et on fini par se rencontrer en 1995, à l'école d'architecture de Toulouse. Le premier avait un cousin architecte: "Ça m'a sûrement poussé, explique Julien Choppin. Ça, et mes parents qui préféraient sans doute me voir faire ce métier que de me tourner vers une carrière purement artistique." Nicola Delon, d'une famille de médecins, dit qu'il ne savait "même pas qu'architecte, ça existait. Mais je suis curieux de trop de choses et je ne voulais pas me spécialiser. C'est un conseiller d'orientation qui a pensé que cela pouvait m'intéresser."
Plus tard, ils se retrouvent à Paris et décident de travailler ensemble. Pour partager un même goût de la fantaisie ? "Ils ont beaucoup d'humour, dit Hélène Choppin qui est, elle, la sœur jumelle de Julien Choppin. Après, ils sont complémentaires: Nicola Delon a une énergie formidable et il est très sociable. Mon frère est plus rêveur. Sa phrase type c'est 'Quel jour on est ?'." Julien Choppin et Nicola Delon expliquent cependant leurs projets sans plaisanter le moins du monde. Les premières expériences étaient à petite échelle mais elles leur ont permis de produire tout de suite. Et si elles sont terriblement drôles, ce n'était pas des lubies de joyeux farceurs. "Sous les zèbres, qui semble un projet simple, nous a demandé des calculs de stabilité", insistent-ils. Et de rajouter: "C'est sérieux de faire marrer les gens. Nous le faisons avec rigueur et méthode."

Projets à trois zéros

On n'est guère surpris de voir que ces NAJA 2006 ont travaillé avec Patrick Bouchain ou Philippe Madec. On étudie leur profession de foi qui parle de "nouveaux usages", de "confort", mais aussi de "l'émerveillement" qu'il faut savoir susciter. Alors on attend de voir celui qui sortira des premières grandes interventions. "Nous passons à trois zéros", annoncent en effet Julien Choppin et Nicola Delon en détaillant les trois projets à 1000 mètres carrés sur lesquels ils travaillent: le lancement du chantier de Petit Bain, en avril, une salle de concert flottante qui viendra accoster dans le XIIIe arrondissement de la capitale, mais encore un centre d'innovation pour Saint-Gobain et l'installation d'un musée dans une ancienne gare de Suresnes. Ce passage à l'acte de construire les excite ; la curiosité comme le refus de l'ennui les motivent. Hélène Choppin constate: "Effectivement, ça devient sérieux mais ils gardent leur originalité. Ils auront toujours cette ambition de faire plus que de l'utile et de mettre de la beauté dans le monde."

encoreheureux.org

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Hors-série AMC : 50 ans d'architecture

Hors-série AMC : 50 ans d'architecture

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

200 initiatives pour la transition énergétique des territoires

200 initiatives pour la transition énergétique des territoires

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 10.00 €

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur