En direct

« En termes d'investissements, 2019 sera une année record »
Patrick Jeantet, P-DG de SNCF Réseau - © PHOTOS : BRUNO LEVY / LE MONITEUR

Interview

« En termes d'investissements, 2019 sera une année record »

Propos recueillis par Jérémy Bellanger et Fabien Renou |  le 29/11/2018  |  TransportsSNCF RéseauInvestissement CDG Express

Patrick Jeantet, P-DG de SNCF Réseau. Entre renouvellement et modernisation de l'infrastructure, SNCF Réseau fait face à un niveau d'activité inédit.

Dans quel état se trouve le réseau ferré national ?

L'analyse diffère selon qu'on étudie les 27 000 km de lignes classiques ou les 2 700 km dédiés à la grande vitesse. Cette dernière partie du réseau reste très performante, même si elle fait l'objet de travaux de renouvellement sur ses voies les plus anciennes. Par opposition, le réseau classique a terriblement souffert d'un sous-investissement chronique dans les années 2000. Au fil du temps, de nombreux rapports sont venus confirmer un état de vieillissement avancé.

Depuis cinq ans, nous avons donc entrepris d'augmenter nos efforts pour rattraper le retard accumulé, en nous appuyant sur un ambitieux plan national de renouvellement.

Comment cela se traduit-il en termes d'investissements ?

Entre 2000 et 2010, nous engagions en moyenne 1 milliard d'euros par an. Un investissement fléché vers le réseau dit structurant, soit les 15 000 km de lignes qui concentrent 80 % des circulations. Aujourd'hui, la donne a radicalement changé. Pour cette seule année 2018, nous avons consacré 2,7 milliards d'euros à l'entretien du réseau et obtenu que cette enveloppe continue d'augmenter pour atteindre 3,2 milliards à partir de 2022. Un budget conséquent qui devra être maintenu sur une longue période, comme le font nos voisins européens. A titre de comparaison, les Allemands et les Britanniques dépensent chaque année environ 4 milliards d'euros pour leurs voies ferrées.

"Les travaux de renouvellement sont menés dans un cadre très contraint"

Quelle place occupent les contrats de plan Etat-région dans la politique d'entretien du réseau ?

Il faut bien distinguer ces investissements de ceux précédemment évoqués et financés par SNCF Réseau sur fonds propres en vue de traiter le réseau structurant.

Les contrats de plan Etat-région portent sur les 12 000 km de dessertes fines du territoire qui reçoivent 20 % des circulations ferroviaires. Lorsque la maintenance courante ne suffit plus, l'Etat et le conseil régional s'accordent sur les lignes qui doivent être remises à niveau pour en maintenir l'exploitation. SNCF Réseau assurera alors ces travaux en qualité de maître d'ouvrage avec un engagement financier à hauteur de 8,5 %. Pour l'année 2019, l'Etat a fixé une enveloppe nationale de 1 milliard d'euros. Ce chiffre était de 800 millions d'euros en 2018. Si l'on considère l'intégralité des investissements en matière de renouvellement, 2019 sera une année record pour la France : 3,8 milliards d'euros seront injectés sur l'ensemble du réseau, soit 300 millions de plus que cette année.

Ces travaux de renouvellement supposent-ils une organisation particulière ?

Les chantiers se déroulent essentiellement de nuit, le week-end et en période estivale. En somme, nos équipes sont au travail lorsque les Français dorment ou sont en vacances. Ces opérations sont menées dans un cadre très contraint avec des plages d'intervention nocturnes limitées à quatre heures effectives, parfois sous exploitation, et avec l'obligation systématique de restituer la voie aux circulations le matin. Toutes ces exigences supposent un haut niveau de programmation et d'anticipation. Rien de comparable avec la création d'une ligne nouvelle faite de problématiques techniques fortes, mais où les [...]

Cet article est réservé aux abonnés Moniteur, abonnez-vous ou connectez-vous pour lire l’intégralité de l’article.

Déjà abonné

Saisissez vos identifiants

Mot de passe oublié ?
Se connecter

Pas encore abonné

En vous abonnant au Moniteur, vous bénéficiez de :

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index

Commentaires

« En termes d'investissements, 2019 sera une année record »

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Isolation thermique durable des bâtiments existants

Isolation thermique durable des bâtiments existants

Date de parution : 12/2018

Voir

Code des juridictions financières

Code des juridictions financières

Date de parution : 12/2018

Voir

De l'immeuble de bureau aux lieux du travail

De l'immeuble de bureau aux lieux du travail

Date de parution : 12/2018

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur