En direct

En Paca, RTE établit un record du monde d’enfouissement de lignes à 225 000 volts
Le bouclage du réseau haute tension de la région Paca est désormais assuré grâce à ce filet de sécurité électrique à 225 000 volts. - © © RTE

En Paca, RTE établit un record du monde d’enfouissement de lignes à 225 000 volts

Rémy Mario (Bureau de Marseille du Moniteur) |  le 22/04/2015  |  Alpes-Maritimes

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Energie
Alpes-Maritimes
Valider

RTE vient de mettre en service en Provence Alpes Côte d'Azur le « filet de sécurité électrique » qui garantit l'alimentation en cas d'incident sur l'axe principal à 400 000 volts. Le choix de la mise en souterrain de lignes à 225 000 volts établit sur une des sections (65 km) un record du monde de l'enfouissement en linéaire, tension et puissance transportée.

3 novembre 2008 : la foudre frappe un pylône de la ligne 400 000 volts, l'autoroute électrique assurant l'alimentation de la région Paca et plonge pendant trois heures dans le black-out 1,5 million de foyers dans le Var et les Alpes-Maritimes, paralysant l'activité dans ces deux départements. Moins de 7 ans après, RTE dispose d'un filet de sécurité électrique grâce à 107 km de lignes nouvelles souterraines à 225 000 volts qui apportent une capacité nouvelle de transport au réseau et sortent l'est de la région de sa situation de péninsule électrique.

Cette infrastructure a été inaugurée le 21 avril par Dominique Maillard, président du directoire de RTE en présence des élus locaux, au terme d'un chantier de 30 mois et d'un investissement de 171 millions d'euros. La création de ce filet de sécurité fait suite à l'annulation par le Conseil d'Etat du projet de ligne aérienne 400 000 volts entre Boutre et Carros et à la décision de le remplacer par trois liaisons souterraines à 225 000 volts entre Boutre et Trans-en-Provence, Fréjus et Biançon et Biançon et Cannes-la-Bocca.

Une section souterraine de 65 km

« Ce projet est à la fois une grande performance technique et un chantier exemplaire dont l'organisation a permis de gagner plusieurs mois sur le calendrier prévu » explique Dominique Maillard. Sur 65 km, entre Boutre et Trans, RTE a réussi a établir un record du monde des lignes souterraines à 225 000 volts pouvant transporter 600 MW grâce à la mise au point avec les industriels de câbles de très forte puissance, de 14 cm de diamètre. Ils sont composés de fils de cuivre recouverts d'une couche d'émail. La pose à partir de tourets pouvant atteindre jusqu'à 50 t s'est effectuée par tronçons de 500 m à 1,4 km au moyen de chambres de jonction permettant de tirer les câbles à l'intérieur des fourreaux puis de les raccorder. Une quinzaine d'entreprises principales ont participé à ce chantier dont 4 groupements (Bouygues, Cofély, Eiffage, Omexom) pour le génie civil des liaisons souterraines.

De nouveaux investissements prévus

Le parcours de cette infrastructure minimise aussi son impact sur l'environnement puisque seuls 2% du tracé ont nécessité la création d'une piste forestière et 6% un élargissement ; les 98% restants bordant des infrastructures routières et des pistes existantes.

Avec cet investissement majeur, RTE achève une de ses principales opérations dans le Sud-Est mais va rapidement engager de nouvelles opérations. Fin avril, l'opérateur va donner le coup d'envoi de la modernisation du réseau de la Haute-Durance (réseau porté à 225 kV avec rénovation du réseau 63 kV actuel). Décliné en différents projets, il va nécessiter 230 millions d'investissements, la dépose de 200 km de lignes aériennes et la création de 100 km de lignes souterraines. RTE étudie également le projet Midi-Provence, une liaison électrique à courant continu (1000 MV) qui traversera le golfe du Lion, reliant le poste de la Gaudière dans l'Aude au golfe de Fos. L'enjeu de cette infrastructure de 230 km dont 160 km prévus en passage sous-marin est d'assurer une interconnexion entre les réseaux de transport 400 kV des deux régions PACA et Languedoc Roussillon pour sécuriser leur alimentation électrique et acheminer, en fonction des besoins et de la production, les flux d'énergies renouvelables. Le projet est évalué à 500 millions d'euros. RTE travaille également sur l'éolien flottant et sur un projet de ferme pilote « Provence Grand Large » (13 éoliennes) au large de Fos-sur-Mer.

Commentaires

En Paca, RTE établit un record du monde d’enfouissement de lignes à 225 000 volts

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

L'instrumentation et la mesure en milieu nucléaire

L'instrumentation et la mesure en milieu nucléaire

Date de parution : 06/2019

Voir

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Date de parution : 10/2018

Voir

L’assainissement-démantèlement des installations nucléaires

L’assainissement-démantèlement des installations nucléaires

Date de parution : 04/2018

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur