En direct

En PACA on ne dit pas BBC mais BDM

Adrien Pouthier |  le 22/11/2012  |  ImmobilierTechniquePerformance énergétiqueBouches-du-RhôneFrance entière

La Démarche BDM (Bâtiment durable méditerranéen) a passé le cap des 100 projets certifiés. Bilan : anticipation massive de la RT2012, prédominance du solaire thermique ECS, percée de la construction Bois, montée en puissance des matériaux biosourcés en isolation...

En PACA, un bâtiment "vert" se doit d'être un bâtiment BDM. Un Bâtiment durable méditerranéen. Soit un bâtiment construit ou réhabilité selon les exigences environnementales nationales mais aussi selon les spécificités climatiques et socio-économiques des régions méditerranéennes.

“Nous avons en PACA un potentiel énorme. Tout concentrer sur la performance énergétique n’est pas suffisant. Il est important d’avoir une vision globale prenant en compte le confort, la santé, le social, les modes de vie", explique Florence Rosa, architecte, présidente des BDM. "Ainsi, le bâtiment doit toujours être conçu en pensant en premier au  confort d’été."

Objectifs

Cette "Démarche BDM" existe depuis mai 2008. A l'origine, il y a la signature en 2007, sous l'impulsion du Comité régional de concertation sur la qualité environnementale des bâtiments (CoDébâquE) de PACA, d'une "Charte pour la qualité environnementale des opérations de construction et de réhabilitation en régions méditerranéennes" et la création en mai 2008, d’une association pour le développement économique de la filière - le pôle Bâtiments Durables Méditerranéens.

La "Démarche BDM" est donc un dispositif d’aide à la décision et à la réalisation de bâtiments durables à l’usage de tous les maîtres d’ouvrage et des entreprises impliquées.

Un dispositif qui comprend :


- Une grille d’objectifs définis par un groupe de professionnels dans la droite ligne des démarches nationales (Grenelle, BBC-Effinergie, négaWatt…), enrichis des spécificités liées au climat et à l’environnement méditerranéens. "L’efficacité de la démarche BDM tient beaucoup du fait que tous les acteurs sont d’accord avec les règles, les référentiels, puisqu’ils participent à leurs élaboration", insiste Florence Rosa.

La grille est adaptée à chaque catégorie de projet - construction neuve et réhabilitation, maison individuelle, logement collectif, bâtiment tertiaire et bâtiment d’enseignement. Elle évalue chaque étape - conception, réalisation, fonctionnement - à travers 7 thématiques : l’insertion dans le territoire et le site, les matériaux, l’énergie, l’eau, le confort et la santé, l’approche sociale et économique, la gestion de projet.

Chaque porteur de projet est ensuite invité à choisir parmi des prérequis organisés selon 9 sujets et fixant le degré de durabilité qu’il souhaite atteindre. Celui-ci sera déterminé par le nombre de points accumulé
au fil des thématiques. Le but est d'obtenir un total d’au moins 20 points sur les 100 (+7 de bonus) qui fixent le niveau optimal de durabilité.

"Le facteur humain est primordial dans la réussite de BDM", poursuit Florence Rosa. "Ce type de démarche ne peut décoller si elle est imposée par le haut, trop méthodologique, trop centralisée. Il faut absolument remporter l’adhésion des porteurs de projets".

- 250 fiches d’aides et les fiches des opérations reconnues Démarche BDM.

- Un outil de calcul du bénéfice durable – 80% du coût durable se détermine dès la programmation du projet.

- Un accompagnement humain sur le terrain par plus de 80 accompagnateurs BDM (60 en PACA, 12 en Languedoc-Roussillon), tous professionnels.

- Une évaluation par une commission interprofessionnelle pouvant déboucher sur une Reconnaissance BDM. Cette reconnaissance accorde au projet un niveau de durabilité en fonction des objectifs atteints.

CAP BDM : 3 prérequis, au moins 20 points.
Bronze : 7 prérequis, au moins 40 points.
Argent : 9 prérequis, au moins 60 points.
Or : 9 prérequis, au moins 80 points.

La barre des 100 projets franchie

Au 31 octobre 2012, ce sont 103 projets qui ont été validés. Tous ont d'abor été évalués en phase conception, car les porteurs de projets les ont présentés dès l’esquisse, ce qui est un gage de bonne poursuite. Une très large majorité a pu intégrer des objectifs ambitieux en terme de durabilité puisque 86 d’entre eux ont obtenu une reconnaissance Or (45) ou Argent (41), 17 le niveau Bronze et 1 le Cap BDM.

Suite à cette première étape, 19 projets ont atteint pour l’instant le stade du chantier et ont donc été validés en phase réalisation (8 BDM Or, 9 BDM Argent, 2 BDM Bronze).

Un bâtiment est d’ores et déjà occupé depuis suffisamment de temps pour avoir permis l’évaluation de son fonctionnement (niveau Argent).

Cet ensemble permet de dresser les premières grandes tendances du bâtiment durable méditerranéen. Ainsi, présentée à Marseille devant plus de 200 professionnels et maîtres d’ouvrage lors du Séminaire du 23 novembre 2012, l’étude réalisée par les services techniques de BDM constate notamment :

- L’anticipation massive de la RT2012 par tous les programmes neufs, hormis
une exception.

- La prédominance du solaire thermique pour l’eau chaude sanitaire (60% des
projets).

- La percée de la construction Bois : plus d’un tiers des projets (37).

- La montée en puissance des matériaux biosourcés en isolation, utilisés dans 23% des projets, et des matériaux recyclés (17%). Les matériaux minéraux et dérivés du pétrole représentent respectivement 27 et 34%. Parmi les biosourcés, viennent en tête le bois et la laine de bois, suivis de la ouate de cellulose et de la laine de chanvre.

- Le recours fréquent à la ventilation naturelle pour le confort d’été (44 projets).




Commentaires

En PACA on ne dit pas BBC mais BDM

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Hors-série AMC : 50 ans d'architecture

Hors-série AMC : 50 ans d'architecture

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

200 initiatives pour la transition énergétique des territoires

200 initiatives pour la transition énergétique des territoires

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 10.00 €

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur