En direct

En PACA, le conseil régional revoit ses aides

le 23/03/2001  |  Collectivités localesBouches-du-RhôneFrance entièreTourisme

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Collectivités locales
Bouches-du-Rhône
France entière
Tourisme
Valider

Malgré l'offensive des chaînes intégrées, l'hôtellerie indépendante demeure très largement dominante.

« Au plan budgétaire, l'engagement de la région Paca a été considérable. A tel point que nous avons décidé de suspendre les aides aux hôteliers indépendants, pour mesurer leur impact. Nous avons le sentiment que les investissements ont été faits un peu à l'aveuglette », explique Mireille Pernot, présidente de la commission tourisme. Une étude a été lancée pour évaluer l'état du parc et les besoins, et, si nécessaire, corriger les critères d'attribution des subventions. Pour soutenir ce secteur stratégique en termes de développement local et d'emploi, le conseil régional n'a pas hésité à mettre la main à la poche. Entre 1998 et 2000, il a versé près de 7,6 millions d'euros (50 millions de francs) de subventions pour la modernisation de l'offre d'hébergement des indépendants. Près de 200 établissements en ont profité, avec des aides variant de 15 à 30 % du montant des travaux. Avec 2 000 hôtels et plus de 63 000 chambres, le parc hôtelier de la région arrive au troisième rang (11 %) de la capacité hôtelière Française, derrière Rhône-Alpes et l'Ile-de- France. L'hôtellerie indépendante reste dominante, malgré la concurrence des meublés, des résidences de tourisme et des chaînes intégrées. Elle représente, selon les estimations, 75 % à 80 % des établissements, un peu moins, si l'on prend en compte leur capacité d'accueil, avec 65 % environ du marché, deux tiers de ces établissements offrant moins de 20 chambres. Le gros du bataillon de cette hôtellerie se compose de deux-étoiles, 40 % du parc. Aujourd'hui, même si la Côte d'Azur est toujours convoitée, les investisseurs et les chaînes lorgnent Marseille d'où la clientèle d'affaires s'était détournée. L'arrivée du TGV en juin va bouleverser la donne et certainement relancer les zones hôtelières du centre-ville. Il y a, à la clé, de gros projets de réhabilitation.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

L'assurance construction

L'assurance construction

Date de parution : 04/2019

Voir

La concession d'aménagement et ses alternatives

La concession d'aménagement et ses alternatives

Date de parution : 04/2019

Voir

Urbanisme de dalle

Urbanisme de dalle

Date de parution : 03/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur