En direct

En Ile-de-France, Etat et région signent la clause de revoyure du contrat de plan
Valérie Pécresse, présidente de la région Ile-de-France, et Bernard Cazeneuve, Premier ministre, accompagnés de Jean-Michel Baylet, ministre de l’Aménagement du territoire, de la Ruralité et des Collectivités territoriales, à Massy, le 7 février. - © © Benjamin Boccas

En Ile-de-France, Etat et région signent la clause de revoyure du contrat de plan

Nathalie Moutarde (Bureau Ile-de-France du Moniteur) |  le 07/02/2017  |  Collectivités localesArchitectureAménagement

D’un peu moins de 100 millions d’euros, l’avenant au contrat de plan Etat-région 2015-2020 porte sur l’amélioration des transports et la modernisation des universités. Les deux signataires apportent chacun 30 millions d’euros supplémentaires aux projets routiers.

Avec l’arrivée des nouveaux exécutifs régionaux et les évolutions de compétences liées aux dernières réformes territoriales, l’Etat et la région Ile-de-France ont souhaité actualiser le contrat de plan Etat-région (CPER) 2015-2020. Le 7 février, à Massy (Essonne), à proximité du pôle des gares (TGV, RER B et C), le Premier ministre, Bernard Cazeneuve, et Valérie Pécresse, présidente (LR) du conseil régional, ont signé un avenant qui porte le contrat de plan à 7,4 milliards d’euros au lieu de 7,314 milliards. La région apporte désormais 4,4 milliards, l’Etat, 3 milliards.

5,3 milliards d’euros pour les transports

Cette clause de revoyure porte sur deux volets: la mobilité et l’enseignement supérieur et la recherche. A eux seuls, les transports mobilisent 5,3 milliards d’euros. Le contrat révisé prend mieux en compte les calendriers des projets et/ou les capacités de financement des autres partenaires au premier rang desquels les départements. Il intègre aussi le bouclage du financement de certaines opérations comme le prolongement d’Eole à l’ouest, l’électrification de la ligne P entre Paris et Troyes ou encore le tram-train Massy-Evry, rebaptisé tram 12 Express. «S’agissant en particulier du tram 12, qui arrivera ici à Massy, le bouclage du financement nous permet de signer aujourd’hui un protocole d’engagement avec la région, le département de l’Essonne, SNCF Réseau et SNCF Mobilités. Ce projet reliera les deux principales agglomérations essonniennes», a déclaré le Premier ministre. D’un montant de 475 millions d’euros, le tram 12 Express est financé par la région (265 millions), l’Etat (142,7 millions) et les autres partenaires (67,3 millions d’euros).

Contournement routier de l’aéroport de Roissy

Les deux signataires augmentent aussi de 30 millions d’euros chacun leur investissement en faveur du réseau routier francilien. Cette dotation supplémentaire permettra la réalisation d’opérations structurantes pour la fluidité du trafic comme le contournement routier de l’aéroport Roissy-Charles de Gaulle par l’est ou encore les aménagements de l’autoroute A86.

Quatre nouveaux projets pour l’enseignement supérieur et la recherche

Autre secteur prioritaire, l’enseignement supérieur et la recherche, doté de 788 millions d’euros répartis à parité entre le conseil régional et l’Etat. «Fidèle à sa politique de rééquilibrage, la région a souhaité profiter de la clause de revoyure pour réajuster l’attribution de ses subventions, a indiqué Valérie Pécresse. Ce rééquilibrage, nous l’avons orienté au profit de deux territoires de la grande couronne sous-dotés en matière d’enseignement supérieur et de recherche: le Val-d’Oise et la Seine-et-Marne».

Quatre nouveaux projets figurent au CPER: la réhabilitation de l’IUT de l’université de Cergy-Pontoise à Neuville; l’étude de programmation du learning center toujours à Cergy-Pontoise; l’extension du bâtiment Ader sur le site de la Cité Descartes à Marne-la-Vallée; le projet d’extension de l’antenne de Paris 2-Assas à Melun. Une cinquième opération bénéficiera de moyens supplémentaires pour accélérer sa réalisation: le bâtiment dédié aux maladies psychiatriques sur le campus Henri-Mondor à Créteil (Val-de-Marne). Ce redéploiement se fera dans le respect de l’équilibre financier des projets en cours.

Commentaires

En Ile-de-France, Etat et région signent la clause de revoyure du contrat de plan

Votre e-mail ne sera pas publié

Librairie du Moniteur

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Amélioration et renforcement des sols - AMSOL - Tomes 1 et 2

Amélioration et renforcement des sols - AMSOL - Tomes 1 et 2

Prix : 0.00 €

Voir

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur