En direct

En HLM, des retraités pauvres et seuls
HLM Paris 13ème arrondissement - © © 2005 David Monniaux

En HLM, des retraités pauvres et seuls

Samuel Chalom |  le 16/01/2017  |  ImmobilierTechniqueBâtiment

Les logements HLM comptaient un tiers de locataires de plus de 60 ans en 2013 selon l’Insee. La Caisse des dépôts vient d’y consacrer une étude approfondie. Elle dresse le portrait de retraités pauvres et précaires.

Près d’un tiers des locataires en HLM avaient plus de 60 ans en 2013. C’est ce qui ressort d’une étude de la revue "Eclairages", du groupe Caisse des dépôts (CDC), parue en janvier et basée sur la dernière enquête Logement Insee*. A partir de ces chiffres, la CDC  dresse le portrait de la population retraitée vivant en HLM.

Sans grande surprise, les habitations à loyer modéré remplissent leur fonction d’accueil d’un public plus pauvre que dans le parc privé. En HLM, près de 75% des locataires retraités sont d’anciens employés et ouvriers, alors qu’ils ne représentent que 45% des habitants retraités sur l’ensemble du territoire français. A l’inverse, les locataires anciens cadres et professions intermédiaires sont deux fois moins représentés dans les logements sociaux que dans l’ensemble du parc de logement français, privé et social confondu.

En HLM, les retraités bénéficient en moyenne d’un revenu deux fois moins élevés que les retraités propriétaires (1.810 euros par mois et par foyer en logement social contre 3.430 euros pour les propriétaires).

60% des retraités locataires en HLM vivent seuls

 

Aux anciens travailleurs pauvres, s’ajoutent des retraités en situation de précarité. La proportion de retraités n’ayant pas travaillé est presque deux fois plus importante en HLM que dans le privé. Ainsi, hommes et femmes au foyer, personnes en situation d’invalidité ou de handicap dans l’impossibilité de trouver un emploi représentent 7% des retraités en HLM, contre 4% dans la totalité des logements en France.

Vivre âgé en HLM, c’est aussi vivre seul. Alors que 66 % des ménages retraités propriétaires vivent en couple, la tendance s’inverse en HLM : 60% des retraités locataires vivent seuls. Les femmes seules, qu’elles soient veuves, célibataires ou séparées, y sont surreprésentées (40% du parc locatif HLM).

Dernier enseignement, 40 % des retraités habitant en HLM déclarent avoir un handicap ou une gêne au quotidien, contre seulement 27% des retraités en France. Un chiffre que la Caisse des dépôts attribue aux effets de la loi du 21 décembre 2001, qui a instauré une priorité dans l’attribution de logements sociaux pour les personnes en situation de handicap ou ayant à leur charge une personne en situation de handicap.

Des logements parfois sous-utilisés

Un quart des habitants retraités en HLM ont des logements trop grands, avec au moins deux pièces en trop selon l’Insee, contre trois-quart pour les retraités propriétaires. La Caisse des dépôts juge qu’un «logement plus petit pourrait être proposé pour permettre aux retraités en HLM de payer un loyer plus faible ». Les bailleurs sociaux se sont déjà saisis du problème, comme Haute-Savoie Habitat, OPH Montreuil, ou encore Habitat Toulouse, qui proposent une bourse d’échange de logements.

Commentaires

En HLM, des retraités pauvres et seuls

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur