En direct

En Guyane, les milliards vont aussi bénéficier à la construction
En plus des mesures d'urgence à 1,08 milliard d'euros, un plan additionnel de 2,1 milliards d'euros a été conclu pour sortir la Guyane de la crise. - © © DR

En Guyane, les milliards vont aussi bénéficier à la construction

Jessica Ibelaïdene |  le 24/04/2017  |  Guyaneguyane

Après plus d’un mois de blocage, un accord à 3 milliards d’euros au total a été conclu en Guyane pour sortir de la crise. Certaines mesures concernent directement le secteur de la construction. Ecoles, collèges et lycées vont pouvoir sortir de terre.

Après cinq semaines de conflit, une sortie de crise a été trouvée en Guyane. En effet, dans la nuit du 21 avril, un accord a été conclu entre le collectif « Pou la Gwiyann dékolé » (Pour que la Guyane décolle », les élus locaux et le préfet. Il confirme le plan d’urgence de 1,08 milliard d’euros, annoncé en conseil des ministres le 5 avril. L’Etat a également pris acte de la demande de mesures complémentaires des acteurs locaux et ajoute une enveloppe de 2,1 milliards d’euros pour mettre en œuvre ce plan additionnel.

Les signataires précisent que les mesures actées serviront « d’amorçage pour le développement du territoire sur des bases nouvelles ». Et parmi elles, plusieurs concernent directement le secteur de la construction. Le plan d’urgence prévoit ainsi la construction d’un tribunal de grande instance et d’une prison à Saint-Laurent du Maroni, ainsi que d’une cité judiciaire à Cayenne.

Par ailleurs, une aide sera accordée à la collectivité territoriale de Guyane pour construire des lycées et des collèges supplémentaires. Ce qui répond en partie aux demandes du président de la CTG, Rodolphe Alexandre, qui avait expliqué devoir bâtir 5 lycées et 6 collèges d’ici à 2020. Les communes obtiendront également une aide pour la construction d’écoles.

Dans le plan additionnel, l'Etat prévoit de céder gratuitement 250 000 hectares de foncier à la CTG et aux communes. « La question du foncier de l'Etat et de sa rétrocession totale sera à l'ordre du jour des états généraux du projet Guyane 2017 », indique l’accord. Ceux-ci débuteront après la convocation par la CTG d'un congrès des élus de Guyane.

Commentaires

En Guyane, les milliards vont aussi bénéficier à la construction

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Batiprix Bordereau 2019 - 36 ème édition

Batiprix Bordereau 2019 - 36 ème édition

Livre

Prix : 98.00 €

Auteur : Groupe Moniteur

Voir

Hors-série AMC : 50 ans d'architecture

Hors-série AMC : 50 ans d'architecture

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

200 initiatives pour la transition énergétique des territoires

200 initiatives pour la transition énergétique des territoires

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur