En direct

En France, l'électricité d'origine éolienne et photovoltaïque reste marginale
Puissances éoliennes et photovoltaïques raccordées au réseau au 31.12.2009 - © © Commissariat général au développement durable

En France, l'électricité d'origine éolienne et photovoltaïque reste marginale

eric Leysens |  le 07/07/2010  |  Développement durableEnergies renouvelablesEnvironnementFrance Europe

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Energie
Développement durable
Energies renouvelables
Environnement
France
Europe
Santé
Réglementation
Technique
Valider

La production française d'électricité a été assurée, en 2009, à 76 % par le nucléaire, à 11,5 % par l'hydraulique et le thermique classique, et à 1,4 % par l'éolien, la production photovoltaïque représentant 0,03 %. Dans son rapport intitulé « Bilan énergétique de la France 2009 », le service de l'observation et des statistiques du Commissariat général au développement durable montre que l'éolien et le photovoltaïque fournissent une part minime de l'électricité française.

Bien que la production d'électricité d'origine éolienne ait progressé de plus de 35% entre l'année 2008 et 2009, elle commence tout juste, comme l'écrit le service de l'observation et des statistiques dans son rapport, « à être perceptible dans le total de la ressource ». La puissance totale d'électricité éolienne a dépassé fin 2009, les 4500 MW, elle approche même aujourd'hui les 5000 MW. Une puissance cumulée qui peut, approximativement, combler les besoins en électricité, hors chauffage, de 2 millions de foyers.
A titre de comparaison, au Danemark, même si la puissance cumulée est à ce jour inférieure à celle implantée dans l'hexagone, du fait que la population est plus de dix fois moindre, la part de l'éolien dans la production d'électricité se situe autour de 20%.

Le photovoltaïque est lui, malgré une croissance exponentielle, toujours négligeable dans la production d'électricité française. Même si la production d'électricité photovoltaïque a triplé de 2008 à 2009, le parc existant ne représentait fin 2009 qu'une puissance cumulée de 300 MW.
Au même moment, outre-Rhin, la puissance cumulée des panneaux photovoltaïques installés approchait les 9000 MW.

Pour voir le rapport complet, cliquez-ici

Commentaires

En France, l'électricité d'origine éolienne et photovoltaïque reste marginale

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

L'instrumentation et la mesure en milieu nucléaire

L'instrumentation et la mesure en milieu nucléaire

Date de parution : 06/2019

Voir

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Date de parution : 10/2018

Voir

L’assainissement-démantèlement des installations nucléaires

L’assainissement-démantèlement des installations nucléaires

Date de parution : 04/2018

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur