Transport et infrastructures

En Croatie, Strabag doublé par des Chinois pour la construction d’un pont stratégique

Mots clés : Ouvrage d'art

Un consortium chinois a remporté, devant le major autrichien, le marché de la construction du pont de Peljesac, un chantier stratégique d’un montant estimé à 279 millions d’euros.

Un consortium mené par la  China Road and Bridge Corporation a remporté aux dépens de la compagnie autrichienne Strabag et d’un consortium italo-turc, le marché de la construction du pont de Peljesac, un chantier stratégique destiné à éviter de sortir de Croatie et de passer par la Bosnie pour aller sur la péninsule de Peljesac, et notamment à Dubrovnik, perle de la côte adriatique.

L’offre du consortium chinois est celle qui a été jugée « économiquement la plus favorable », a expliqué la compagnie croate des routes dans un communiqué. Le montant de ce marché est estimé à 279 millions d’euros. L’Union européenne avait accordé en juin un financement de 357 millions d’euros pour cet ouvrage,

Le consortium chinois a trois ans après la signature définitive du contrat pour terminer les travaux, qui devraient débuter en 2018. L’inauguration du pont, qui sera le plus long du pays avec ses 2,4 km, est projetée à l’horizon 2022.

La Bosnie a dénoncé ce projet, craignant notamment que la construction de ce pont entrave son accès à la mer.

 

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X