En direct

En congrès à Cannes, les HLM se veulent unis dans l'adversité
Michel Delebarre , président de l'Union des HLM depuis le 10 février 1999, (c) AFP - ©

En congrès à Cannes, les HLM se veulent unis dans l'adversité

Pouthier Adrien |  le 23/09/2008  |  France entièreImmobilierLogement socialAlpes-MaritimesSavoie

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Droit immobilier
France entière
Immobilier
Logement social
Alpes-Maritimes
Savoie
Logement
Réglementation
Valider

"Les critiques adressées au monde HLM ne datent pas d'aujourd'hui et ne sont sans doute pas près de s'arrêter mais cette année aura été particulièrement productive: la saison des pluies a été plus longue et plus dure que d'habitude. Peut-être est-ce là une manifestation inattendue du réchauffement climatique". Président de l'Union des HLM depuis le 10 février 1999, Michel Delebarre a tracé la voie aux congressistes réunis à Cannes: être unis dans l'adversité.
Car le mouvement fait l'objet d'attaques nourries et répétées: il y a un an, c'était la question des ventes qui envenimait la prise de contact avec la ministre fraîchement nommée, Christine Boutin. Sont venues ensuite la Commission Attali, la réforme du livret A, le projet de réforme de l'article 55 de la loi SRU, la remise en cause du droit au maintien dans les lieux, la mutualisation des HLM, les attaques sur la trésorerie des organismes… Tout ça en l'espace d'un an.
Sans compter le contexte budgétaire: selon l'exercice pluriannuel diffusé en juillet par Eric Woerth, les crédits de paiement de la mission Ville et Logement baisseraient de 6,9% en 2008 à 7,58 milliards (- 560 millions). Mais le gouvernement compenserait ce recul en ponctionnant le 1% logement de 1,05 milliard pour financer l'ANAH, la totalité de l'ANRU et la rénovation des quartiers anciens voulue par Mme Boutin.

Elections
Cette ponction s'accompagne d'une reprise en main du 1% logement par l'Etat et de fuites autour d'un rapport de la Cour des comptes sur la gestion d'un gros collecteur, Aliance, ou tout récemment sur un mission de la Miilos (le contrôleur des HLM) sur la SA de la Guyane. Ces fuites, dans un contexte de guerre interne au Medef, font régner un climat délétère autour du 1% logement qui a dans sa mouvance un tiers des Entreprises sociales pour l'habitat (ESH), une des deux grandes familles d'HLM.
Le tout sur fond d'élection: le mandat de Michel Delebarre à la présidence de l'Union prend fin le 10 décembre prochain. Deux candidats sont en lice: Marie-Noëlle Lienemann, ancienne ministre du Logement, présentée par sa fédération (les coopératives), qui serait soutenue par la fédération des ESH, d'une part; de l'autre, Thierry Repentin, sénateur de Savoie, présenté par la fédération des Offices. Un duel socialo-socialiste pour prendre la tête d'une Union que l'on a déjà vue se déchirer dans des circonstances analogues, il y a dix ans.
Pour conjurer ce contexte, l'Union a rédigé cet été un "projet pour le mouvement HLM", de nature à réunir les troupes en réaffirmant les grandes missions et proposant des axes de développement au mouvement. Le projet de Mme Boutin d'appliquer dès 2009 son projet de mutualisation inter-organismes - ce qui aurait pour effet de taxer les comptes des organismes les moins actifs avec un effet rétroactif – est aussi de nature à ressouder les troupes, tant il irrite. A propos de saison des pluies, c'est la ministre du Logement qui risque d'avoir à subir une grosse averse si le projet n'est pas amendé…

Françoise Vaysse

Les Offices s'inquiètent



Inquiets, les Offices d'HLM "demandent aux pouvoirs publics d'anticiper les risque de crise grave" induits par la situation internationale. "Il ne faut pas laisser s'accroître les difficultés à se loger déjà largement ressenties et qui accentuent la pression de la demande d'HLM". "Devant la baisse prévisible de l'offre de marché, l'Etat ne doit pas se désengager du soutien budgétaire au logement social, ni mettre en cause le droit à l'accès et au maintien en HLM".

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Évaluer un terrain à bâtir par la comparaison ou le compte à rebours immobilier

Évaluer un terrain à bâtir par la comparaison ou le compte à rebours immobilier

Date de parution : 06/2019

Voir

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Date de parution : 10/2018

Voir

L'expertise immobilière en 50 fiches pratiques

L'expertise immobilière en 50 fiches pratiques

Date de parution : 09/2018

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur