En direct

En Alsace, les artisans rénovent groupés
Les groupements doivent réunir huit compétences autour de l’isolation, de la menuiserie, du chauffage et de l’électricité. - © © Stadler – Région Alsace

En Alsace, les artisans rénovent groupés

Christian Robischon (Bureau de Strasbourg du Moniteur) |  le 08/12/2015  |  EnergieArtisansTechniqueEfficacité énergétiqueBas-Rhin

Pionnier des plates-formes de rénovation énergétique d’Alsace, le Pays Thur-Doller annonce la constitution de ses trois premiers groupements d’artisans et PME. C’est précisément la raison d’être de l’initiative régionale: faire travailler ensemble plusieurs corps de métier pour réaliser une rénovation globale d’un seul tenant, solution plus confortable et probablement plus économique pour le propriétaire.

Soutenues par la Capeb et la FFB qui y voient un bon moyen de stimuler l’économie locale, ces plates-formes constituent une application du Service public de l’efficacité énergétique (Spee) installé début 2015 par le conseil régional d’Alsace et l’Ademe. Elles sont organisées à l’échelle des Pays. Sept des dix territoires de ce type en Alsace commencent à s’organiser pour ces rénovations. L’Alsace a choisi de les concentrer en priorité sur ce qu’elle identifie comme le cœur du marché: les pavillons construits entre 1948 et 1974, donc entre l’après-guerre et l’avant-choc pétrolier.

Le cahier des charges régional requiert de réunir huit compétences: isolation intérieure et planchers bas, isolation toitures et planchers hauts, isolation extérieure enduit, isolation extérieure bardage, menuiserie extérieure, ventilation mécanique, chauffage/eau chaude sanitaire, électricité. «Les entreprises doivent être RGE (reconnues garantes de l’environnement) ou être engagées dans le processus RGE. Elles ne peuvent pas sous-traiter, sauf solution technique extrêmement spécifique», décrit Guillaume Combe, chargé de mission Plan climat au Pays Thur-Doller. Elles s’engagent à appliquer les «solutions techniques de référence» telles que définies pour chaque corps d’état par l’institut négaWatt de formation en énergie.

Pilote coordinateur

Dans le Pays Thur-Doller qui couvre deux vallées haut-rhinoises au pied du massif vosgien, quatorze entreprises ont réuni les critères pour s’organiser en trois groupements (1). Un autre facteur moins matériel mais essentiel s’ajoute: la volonté bien délibérée de travailler ensemble. Les groupements s’engagent à désigner un pilote qui devient l’interlocuteur du client et qui assure la coordination des interventions afin qu’elles s’enchaînent sans temps mort et sans incohérences. «Ce mode de fonctionnement nous réapprend, à nous artisans, à penser transversal par nous-mêmes, sans se reposer sur un maître d’œuvre dont la présence ne se justifie par pour une rénovation de maison individuelle», souligne Dominique Rudler, spécialiste de l’étanchéité à l’air et pilote du groupement Elsass Renov’Habit. «On se concertera en amont et on prendra bien en compte l’impact d’un lot sur le suivant», ajoute François Pina, chauffagiste, pilote d’Eco Habitat d’Alsace. Chaque artisan reste juridiquement maître de son lot: établissement du devis, signature du marché, engagement de la décennale. Au global, la coordination pourrait ramener le coût d’une rénovation autour de 500 euros par mètre carré, selon les entreprises.

Quatorze entreprises se répartissent dans les trois premiers groupements du Pays Thur-Doller. Notre image: leurs dirigeants en compagnie des élus et techniciens du Pays.
Quatorze entreprises se répartissent dans les trois premiers groupements du Pays Thur-Doller. Notre image: leurs dirigeants en compagnie des élus et techniciens du Pays.

Formation préalable

Avant de passer au concret, les artisans et TPE/PME suivent une formation calquée sur le «Dispositif opérationnel de rénovation de la maison individuelle» (Doremi) conçu par négaWatt. Financé par la région, l’Ademe et les fonds européens, assuré le plus souvent par un bureau d’études thermique, le parcours combine l’apprentissage du travail en groupement avec la formation ou la remise à niveau pour les solutions techniques de référence, avant de se terminer par des «chantiers-test» où les entreprises restent accompagnées par leur formateur.

Les groupements de Thur-Doller attendent à présent les chantiers d’application. Le Pays n’entend pas confondre vitesse et précipitation: il reçoit des demandes dans son «Espace info énergie», mais veut s’assurer que la rénovation souhaitée en vaut la peine… et que le propriétaire pourra la financer. Histoire d’éviter les contre-exemples fâcheux.

Commentaires

En Alsace, les artisans rénovent groupés

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur

Code pratique du patrimoine et de l’intervention sur le bâti existant

Code pratique du patrimoine et de l’intervention sur le bâti existant

Livre

Prix : 75.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX