En direct

En 2009, six logements sociaux sur dix financés dans le neuf

le 21/05/2010  |  France entièreCollectivités localesLogement socialLogementImmobilier

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

France entière
Collectivités locales
Logement social
Logement
Immobilier
Valider
Région -

En 2009, 28 750 logements sociaux ont été financés en Ile-de-France, selon le bilan des logements aidés du ministère de l'Ecologie. Sur ce total, 15 316 logements sont des Plus et des Plai et 12 608 des PLS (y compris les PLS privés). S'y ajoutent 570 PLS de la Foncière Logement. 59 % des logements financés le sont dans le neuf, ce qui est le taux le plus bas de France et reflète la difficulté de construire dans la région.

En outre, 8 269 logements ont été financés par l'Anru. Un chiffre qui se ventile entre 1 136 Plai, 2 164 Plus et 4 969 Plus construction-démolition. Que ce soit pour les logements produits par l'Anru ou pour les autres logements sociaux, l'Ile-de-France est la première région productive, devant Rhône-Alpes (2 020 et 14 248 logements financés respectivement). Hors Anru, les logements financés ont essentiellement bénéficié aux ménages (22 124), loin devant les étudiants (2 454), les jeunes (341), les personnes âgées (869) ou les handicapés (356).

Subventions

Toujours hors Anru, les 5 339 Plai financés (HLM les plus sociaux) ont mobilisé 158,53 millions d'euros de subventions d'Etat, soit 29 693 euros par logement et 768 euros/m 2 de surface utile. Pour les 9 977 Plus dénombrés (HLM « ordinaire »), elles tombent à 120,84 millions, soit 12 111 euros par logement et 211 euros/m 2 . Des chiffres bien supérieurs aux moyennes nationales (17 896 et 330 euros pour les Plai ainsi que 5 030 et 75 euros pour les Plus). Sur les 185 communes soumises à l'article 55, 95 sont en deçà de leurs objectifs malgré les 13 674 logements financés à ce titre en 2009 (y compris l'Anah).
Un Plus financé en Ile-de-France mobilise 14 110 euros de fonds propres lorsqu'il y a surcharge foncière (4 513 logements) ou 13 642 euros hors surcharge (4 927 logements). Soit 7,1 % et 8,4 % du coût de l'opération. Le reste est composé de prêts (61,9 % et 65,6 %), de subventions diverses (21,1 % et 22,3 %) et de subventions d'Etat (9,9 % et 3,6 %).

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Code commenté de la commande publique

Code commenté de la commande publique

Date de parution : 09/2019

Voir

Maisons individuelles passives

Maisons individuelles passives

Date de parution : 07/2019

Voir

Histoire de l’architecture agricole

Histoire de l’architecture agricole

Date de parution : 07/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur