En direct

Empiètement : chiffrage des travaux de remise en état et office du juge

LPA – CGR Avocats - Valérie Hardouin, avocat |  le 22/02/2017  |  ImmobilierRéglementationDroit immobilier

Gestion et professions -

Au visa de l’article 1353 du Code civil (ancien) qui précise que les présomptions qui ne sont point établies par la loi mais sont abandonnées aux lumières et à la prudence du magistrat, la Cour de cassation décide qu’en cas d’empiètement, le juge ne peut refuser d’examiner les documents qui lui sont soumis au seul motif qu’ils n’ont pas été auparavant communiqués à l’expert judiciaire chargé de chiffrer les travaux de remise en état.

Les propriétaires de deux parcelles situées au sommet d’une falaise ont construit un mur de soutènement en limite des parcelles contiguës appartenant [...]

Cet article est réservé aux abonnés, abonnez-vous ou connectez-vous pour lire l’intégralité de l’article.

Déjà abonné

Saisissez vos identifiants

Mot de passe oublié ?
Se connecter

Pas encore abonné

En vous abonnant au Moniteur, vous bénéficiez de :

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index

Commentaires

Empiètement : chiffrage des travaux de remise en état et office du juge

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur