En direct

Emmanuelle Cosse veut plus de transparence sur les loyers
Emmanuelle Cosse, la ministre du Logements et de l'Habitat durable, lors de son intervention de clôture de l’assemblée générale annuelle de la Fédération nationale des sociétés coopératives d’HLM. - © © Ministère du Logement et de l’Habitat durable

Emmanuelle Cosse veut plus de transparence sur les loyers

Barbara Kiraly |  le 26/07/2016  |  SantéImmobilierTechniqueBâtimentEnvironnement

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Santé
Immobilier
Logement
Technique
Bâtiment
Environnement
Etat
Communication
Valider

Emmanuelle Cosse, ministre du Logement et de l’Habitat durable, a annoncé mardi 26 juillet le lancement d’un nouveau site web visant à mieux informer les Parisiens sur l’encadrement des loyers en vigueur dans la capitale. En outre, elle s’est prononcée en faveur de la création d’observatoires des loyers, même dans les zones non tendues.

La ministre du Logement et de l’Habitat durable Emmanuelle Cosse prêche pour la transparence des données immobilières. Après avoir lancé la publication d’une liste permettant de savoir quelles villes ne respectaient pas leurs obligations en matière de construction HLM, la ministre se penche aujourd’hui sur les niveaux de loyers. « J’ai la volonté de créer des observatoires des loyers, y compris dans les zones non tendues, lance-t-elle mardi 26 juillet. La transparence des données à l’échelle locale sera utile pour construire une politique de logement efficace. Cela permettra, par exemple, de savoir quel type de logement social il faut construire sur un territoire. »

Mieux informer sur l’encadrement des loyers

Dans le cadre de l’encadrement des loyers, en vigueur à Paris depuis le 1er août 2015, Emmanuelle Cosse a annoncé la refonte d’un site web, hébergé par la préfecture d’Ile-de-France, qui indique les niveaux de loyers parisiens médians. Plus ergonomique, la nouvelle plateforme numérique (www.encadrementdesloyers.gouv.fr) doit permettre aux locataires et propriétaires parisiens de savoir en quelques clics si leur loyer respecte l’encadrement en vigueur dans la capitale. Objectif : rendre cette réglementation compliquée, plus accessible aux propriétaires et aux locataires. Car d’ici 2018, l’encadrement des loyers sera élargi à l’ensemble de l’unité urbaine parisienne. « Soit 412 communes et plus de 8 millions d’habitants, précise la ministre. La priorité consiste à renforcer la mise en œuvre de ce dispositif pour qu’il soit appliqué de manière pleine et entière. »

Commentaires

Emmanuelle Cosse veut plus de transparence sur les loyers

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Date de parution : 10/2018

Voir

L'expertise immobilière en 50 fiches pratiques

L'expertise immobilière en 50 fiches pratiques

Date de parution : 09/2018

Voir

Traité des baux commerciaux

Traité des baux commerciaux

Date de parution : 12/2017

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur