En direct

Evénement

Embaucher un(e) apprenti(e)

La rédaction du Moniteur |  le 19/04/2013

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Valider

Un contrat pour l’avenir

Près de 90 000 jeunes suivent actuellement une formation à un métier du BTP par la voie de l’apprentissage, ce qui représente un jeune sur deux se formant au BTP.

L’apprentissage présente bien des avantages. D’un côté, l’apprenti se familiarise avec son futur environnement professionnel. De l’autre, l’entreprise forme une future recrue à ses méthodes et à son organisation de travail. Par ailleurs, cela permet de faire perdurer certaines professions et certains métiers au sein des entreprises. Pour aider celles-ci à proposer ce type de contrat, PRO BTP présente, dans le Cahier pratique de cette semaine, les spécificités de ce type d’embauche et les principales démarches à entreprendre.

En 30 questions, une opportunité de préparer l’avenir…

Embaucher un(e) apprenti(e) L’apprentissage : un contrat pour l’avenir

84 % des apprenti(e)s du bâtiment sont formé(e)s par des entreprises artisanales (Source : www.artisans-du-batiment.com).

C’est dire combien l’apprentissage est un contrat d’avenir.

Pour les employeurs, c’est la possibilité de préparer de futurs salariés aux besoins de la profession.

Pour l’apprenti(e), c’est la garantie d’une formation complète fondée sur l’acquisition de savoir-faire opérationnels et un tremplin vers

l’emploi.

À ce jour, c’est une des façons d’assurer la relève des métiers du BTP et de suivre leurs évolutions techniques.

C’est pourquoi, des dispositifs d’aide favorisent ce type de recrutement. Mais encore faut-il bien les connaître…

Pour guider les entreprises dans cette démarche, PRO BTP a réalisé ce Cahier pratique.

Conditions de recrutement, contrat, crédit d’impôt, règles de rémunération… Pour faire le point en trente questions.

Textes officiels

? Code du travail (articles L. 234-3, L. 234-5, R. 234-3, R. 234-6, R. 234-13, R. 234-22, R. 6222-6, R. 6227-1 et suivants, L. 6222-7 et suivants, L. 6222-23, L. 6222-24 et suivants, L. 6222-30, L. 6223-1, L. 6223-5) ;

? Code l’éducation (articles L. 337-1 à L. 337-4, D. 331-1 à D. 331-15, D. 337-172 à D. 337-182)

Organismes de référence

? Le Comité de concertation et de coordination de l’apprentissage du bâtiment et des travaux publics

? Les associations régionales gestionnaires de CFA-BTP

? Les organisations professionnelles (syndicats professionnels, FFB, FNTP, Capeb, Fédération SCOP BTP)

? Les chambres des métiers et de l’artisanat

? Les chambres de commerce et d’industrie

? Les centres de formation d’apprentis du BTP

Sites internet

• www.ccca-btp.fr

• www.apprentissage-btp.com

• www.capeb.fr

• www.ffbatiment.fr

• www.probtp.com

• www.batiportail.com

• www.agefiph.fr

• travail-emploi.gouv.fr

• www.alternance.emploi.gouv.fr

• dirrecte.gouv.fr

• vosdroits.service-public.fr

• www.mission-locale.fr

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Accessibilité des bâtiments aux personnes handicapées

Accessibilité des bâtiments aux personnes handicapées

Date de parution : 07/2020

Voir

40 guides et outils pour conclure un marché

40 guides et outils pour conclure un marché

Date de parution : 06/2020

Voir

Maîtrise d’ouvrage publique et ses rapports avec la maîtrise d’œuvre privée

Maîtrise d’ouvrage publique et ses rapports avec la maîtrise d’œuvre privée

Date de parution : 06/2020

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur