En direct

Elus et promoteurs font bloc derrière Europacity, en promettant des mesures
- © EuropaCity - Alliage&Territoires

Elus et promoteurs font bloc derrière Europacity, en promettant des mesures "écologiques"

AFP |  le 04/10/2019  |  Ile-de-FranceEuropacityVal-d'OiseCeetrus

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Ile-de-France
Europacity
Grand Paris
Val-d'Oise
Ceetrus
Valider

Elus et promoteurs d'Europacity ont fait bloc vendredi 4 octobre pour défendre ce projet controversé de mégacomplexe qui doit s'implanter au nord de Paris, en annonçant des mesures "écologiques", alors que le gouvernement a entamé une vaste consultation sur  le sujet.

"Nous serons un projet zéro carbone dès 2027", "nous devançons là les ambitions prônées par les accords de Paris pour 2050" : voilà les promesses faîtes vendredi 4 octobre par Benoît Chang, directeur général de la société Alliages et territoires, qui pilote EuropaCity.

Lors d'une conférence de presse à Paris réunissant élus et acteurs économiques locaux, les promoteurs ont utilisé tous leurs arguments pour défendre ce projet controversé de mégacomplexe commercial et de loisirs qui doit s'implanter d'ici à 2027, dans le "triangle de Gonesse", secteur agricole coincé entre les aéroports de Paris-Charles-de-Gaulle et du Bourget.

De ce fait le projet Europacity vise un objectif de "zéro artificialisation nette des terres" en compensant les 80 hectares de son périmètre par la "renaturation" d'autant d'espaces en Ile-de-France, a expliqué Benoît Chang. Il aura également un volet "biodiversité": 4000 arbres seront plantés sur le site "à la naturalité faible" du fait de "décennies d'agriculture intensive", a-t-il ajouté.

Destruction de champs

Cette série d'annonces intervient alors que la ministre de l'Environnement, Elisabeth Borne, a entamé une série de consultations avec les différents acteurs du projet: élus, promoteurs ou opposants.

"Alors qu'on pensait que tout était sur les rails (...) il semble qu'à l'Elysée le dossier soit à nouveau regardé, pour des raisons plus politiques que rationnelles", a déploré Jean-Pierre Blazy, le maire (PS) de Gonesse (Val-d'Oise), très favorable à EuropaCity.

Le projet à plus de 3 milliards d'euros porté par Ceetrus, foncière du groupe Auchan, et le conglomérat chinois Wanda, réunis dans la société Alliages et Territoires, est accusé par ses détracteurs de détruire des champs, à rebours des préoccupations environnementales et de fragiliser le commerce de proximité. Vendredi, Europacity a donc aussi annoncé qu'il réduirait les surfaces commerciales "qui représenteront 10 à 15% du projet", au profit d'espaces "dédiés aux loisirs et à la culture".

Commentaires

Elus et promoteurs font bloc derrière Europacity, en promettant des mesures "écologiques"

Votre e-mail ne sera pas publié

ejg

04/10/2019 22h:11

En aucun cas crédible- - on parle pourtant défense de la planète et de tels projets sont honteux - il conviendrait déjà de rendre rentable les centresss commerciaux existants aux alentours (Euroville ou autre, plutôt que d'ajouter à nouveau de grandes surfaces bétonnées et perdre des surfaces vertes et /agricoles - Si ce projet est accepté par les autorités publiques, Il ne faudra pas s'étonner de se trouver exposer à un second Notre Dame des Lorettes à Nantes, sans doute plus justifier que le premier , le présent projet ne relevant en aucun cas de l'intérêt général -Il convient de garder à l'esprit que la France reste un territoire beaucoup plus limité que d'autre pays , en terme de surface, et privilégier des surfaces commerciales au détriment de nos terres végétales est une aberration- Autre absurdité, nous sommes sans doute à un virage de notre société ou les gens freineront peut être cette phase d'achat compulsif pour tout et pour rien : que deviendront ces terres perdues s'il s'avèrent que ce "merveilleux projets" n'était pas rentable- N'a-t-on pas intérêt de garder nos terres cultivables afin de ne pas se rendre de plus en plus dépendant des autres pays?

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Permis de construire et autorisations d'urbanisme

Permis de construire et autorisations d'urbanisme

Date de parution : 06/2019

Voir

Droit de l’Aménagement, de l’Urbanisme, de l’Habitat – 2019

Droit de l’Aménagement, de l’Urbanisme, de l’Habitat – 2019

Date de parution : 06/2019

Voir

Mener une opération d'aménagement

Mener une opération d'aménagement

Date de parution : 06/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur