En direct

Electricité Top départ pour le remplacement des compteurs domestiques

le 04/09/2008  |  Indre-et-LoireRhôneEurope

Les premiers compteurs électriques communicants conformes à l’appel d’offres AMM (Automated Meter Management) d’EDF (« Le Moniteur » n° 5447 du 18 avril 2008) seront installés début 2010. Mais pour Atos Origin, le groupe français de services informatiques désigné maître d’œuvre du projet pilote (300 000 compteurs, pour un total de 35 millions d’euros), aux côtés de ses partenaires industriels Actaris, Iskra Emeco et Landis   Gyr, le chantier démarre dès à présent. Objectif : développer un protocole de communication sur courants porteurs en ligne (CPL) pouvant devenir un standard en Europe…, et se donner ainsi de bonnes chances d’en assurer le déploiement à grande échelle. « Il est prévu d’installer en un an 200 000 compteurs à Lyon et 100 000 dans une zone rurale d’Indre-et-Loire », précise Claude Philipps, directeur du programme AMM chez Atos. Le parc français sera en principe renouvelé d’ici à 2017, pour un coût estimé à 4 milliards d’euros.

Commentaires

Electricité Top départ pour le remplacement des compteurs domestiques

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur