Electriciens : l’OPPBTP lance une étude sur les conditions de travail
Electriciens : l’OPPBTP lance une étude sur les conditions de travail - © ©Kadmy - stock.adobe.com

Electriciens : l’OPPBTP lance une étude sur les conditions de travail

Anaïs Divoux |  le 11/02/2020  |  Artisan électricienFrance OPPBTPCapebffie

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Artisans
Artisan électricien
France
OPPBTP
Capeb
ffie
Serce
Scop
Santé au travail
Santé-sécurité BTP
Valider

L’OPPBTP, en partenariat les organisations professionnelles du secteur, lance une nouvelle étude sur les conditions de travail des électriciens, particulièrement touchés par les troubles musculo-squelettiques.

La Fédération des SCOP du BTP, la FFIE, le SERCE, la CAPEB et l’OPPBTP sont à l’initiative d’une nouvelle étude portant sur les conditions de travail dans le BTP. Les électriciens font partie des trois professions du BTP les plus touchées par les troubles musculo-squelettiques (TMS). C’est la raison pour laquelle l’OPPBTP lance une étude métier, en lien avec les organisations professionnelles du BTP.

Elle comprend une première phase d’observation d’une situation de référence, déterminée avec la ou les organisations professionnelles, puis la proposition de recommandations et actions. Une commission d’amélioration des conditions de travail sera ensuite mise en place afin de concrétiser ces actions.

Risques et actions

Pour dresser un état des lieux précis, les observations de l’activité seront associées à des mesures spécifiques aux activités de l’électricien : Poussières totales à minima pour des phases de découpes ou de percement, dosimétries (ambiance sonore) pour chaque salarié observé, cardiofréquencemétrie pour chaque salarié observé, température et hygrométrie relevées (ambiance climatique), mesures de vibration en fonction des techniques de pose utilisées, mesures de vibration en fonction des techniques de pose utilisées.

Cette étude métier se concentre sur une situation de travail fréquente à l’ensemble des électriciens : la pose d’équipement terminaux (lampes, appareillages...) au plafond avec l’utilisation de matériel électroportatif.

Ces observations seront effectuées sur quatre chantiers, dans des entreprises volontaires et de régions différentes. Elles seront réalisées dans des bâtiments tertiaires, des établissements type bureaux, hôtels ou maisons de retraite dans le cadre de chantiers de rénovation ou de construction neuve.

Le premier chantier faisant l’objet d’observations devrait avoir lieu début 2020.

Commentaires

Electriciens : l’OPPBTP lance une étude sur les conditions de travail

Votre e-mail ne sera pas publié

Bib

15/02/2020 08h:57

Une fois de plus on oublie d'étudier le cas de l'artisan qui galère justement parce qu'il est seul pour effectuer des passages de réseaux entre niveaux, vide sanitaire... Il ne faudra pas dire "on comprend tout à fait " car il faut l'avoir vécu. La construction neuve c'est comme le monde de Mickey par contre la rénovation dans le bâti très ancien...

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Accessibilité des bâtiments aux personnes handicapées

Accessibilité des bâtiments aux personnes handicapées

Date de parution : 07/2020

Voir

Fabriquer la ville durable

Fabriquer la ville durable

Date de parution : 06/2020

Voir

40 guides et outils pour conclure un marché

40 guides et outils pour conclure un marché

Date de parution : 06/2020

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur