En direct

Elan : une réforme HLM technique, mais sans stratégie déplorent les acteurs
Le secteur du logement social est réformé par le projet de loi Elan. - © © Phovoir

Elan : une réforme HLM technique, mais sans stratégie déplorent les acteurs

Barbara Kiraly |  le 12/03/2018  |  ImmobilierTechniqueBâtimentLogement socialLoi Elan

Le projet de loi portant évolution du logement, de l'aménagement et du numérique (Elan) contient un titre qui réforme le secteur HLM. Des mesures techniques, que Le Moniteur vous détaille, mais qui manquent de stratégie selon les premières voix qui s’élèvent du secteur HLM.

Alors que le gouvernement prévoyait initialement de restructurer le secteur HLM par ordonnance, il a finalement cédé face à la levée de bouclier des participants de la conférence de consensus sur le logement qui s’est déroulée au Sénat de fin décembre à début février. Comme révélé par Le Moniteur, le projet de loi portant évolution du logement, de l'aménagement et du numérique (Elan) s’est doté d’un nouveau titre, intitulé « Évolutions du secteur du logement social » et composé de 8 articles, dédié à la réforme de ce secteur.

Elan, une « boîte à outils »

Techniquement, les mesures conviennent globalement aux acteurs du monde HLM. « Nous retrouvons beaucoup d’éléments qui ont fait objet d’échanges entre la fédération des entreprises sociales pour l’habitat et les pouvoirs publics, estime Anne-Sophie Grave, directrice générale de 3F. Sur la question de l’accessibilité des logements neufs, la prolongation conception réalisation, l’assouplissement des conditions de ventes des logements sociaux… toutes ces mesures vont dans le bon sens. »

Toutefois, le projet de loi Elan laisse sur sa faim. « Il y a effectivement beaucoup de propositions techniques qui ne sont pas inintéressantes, mais c’est une boîte à outil qui ne porte pas réellement une stratégie autour du secteur HLM », déplore Marianne Louis, secrétaire générale de l’union sociale pour l’habitat, mardi 6 mars lors d’une conférence de presse organisée à Paris. Avec la mise en application de la baisse des APL couplée à la réduction de loyer de solidarité (RLS), « l’état financier des organismes deviendra encore plus problématique en 2020, quand le gouvernement attendra que nous réalisions 1,5 milliard [...]

Cet article est réservé aux abonnés, abonnez-vous ou connectez-vous pour lire l’intégralité de l’article.

Déjà abonné

Saisissez vos identifiants

Mot de passe oublié ?
Se connecter

Pas encore abonné

En vous abonnant au Moniteur, vous bénéficiez de :

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index

Commentaires

Elan : une réforme HLM technique, mais sans stratégie déplorent les acteurs

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Date de parution : 10/2018

Voir

L'expertise immobilière en 50 fiches pratiques

L'expertise immobilière en 50 fiches pratiques

Date de parution : 09/2018

Voir

Traité des baux commerciaux

Traité des baux commerciaux

Date de parution : 12/2017

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur