En direct

Eiffage poursuit sa trajectoire internationale
Benoît de Ruffray, P-DG d'Eiffage depuis le 18 janvier dernier - © © Marc Roussel © Marc Roussel

Eiffage poursuit sa trajectoire internationale

O.B. |  le 25/02/2016  |  France entièreTravaux sans tranchéemajors

Activité en légère contraction, hausse des marges opérationnelles et de la part de l'international : la trajectoire tracée par Eiffage en 2015 sera poursuivie en 2016. Mais les activités bâtiment et travaux publics ont été particulièrement touchés en France.

Après Vinci et Bouygues, c’était au tout du numéro 3 français de la construction Eiffage de présenter ses résultats annuels, le 25 février. Tout comme les deux autres majors, le groupe affiche un chiffre d’affaires en légère contraction (-0,6% à 13,9 milliards d’euros). Ses marges opérationnelles globales affichent une belle santé (10,3%) grâce aux concessions, mais  sont en revanche en léger recul dans les travaux (3% contre 3,3% en 2014).

Du côté des travaux, les chutes d’activité dans l’Hexagone des branches Construction (-8,1% à 2,79 milliards d’euros) et Infrastructures (-7,7% à 3,22 milliards) n’ont pu être totalement compensées ni par la bonne santé de la branche Energie (+8,2% à 3,58 milliards) ni par la forte dynamique de l’international, qui croît de 8,9% et représente désormais 23% de l’activité travaux. Benoît de Ruffray, P-DG du groupe depuis janvier dernier suite au décès de Pierre Berger, a d’ailleurs rappelé que la part de l’export est en croissance continue depuis 2011, quand elle représentait 18% de l’activité. Le P-DG appuie notamment sa stratégie à l’international sur sa capacité à faire connaître et reconnaître ses savoir-faire. « Les expériences réussies de construction intégrée des LGV Perpignan Figueras et Bretagne Pays-de-Loire (BPL) nous ont clairement permis d’être préqualifiés sur 5 lots sur 7 de la LGV britannique HighSpeed II  », illustre Benoît de Ruffray. Il explique également avoir gagné le contrat de conception de l’enveloppe du bâtiment Battersea de Frank Gehry à Londres grâce aux succès des Fondations Louis Vuitton et Luma.

Commercialisation historique de logements

En France, les seules bonnes nouvelles de 2015 sur les activités BTP concernent la branche Immobilier (21% du CA d’Eiffage Construction), qui a connu une commercialisation historique de logements avec 3 671 réservations contre 3 395 en 2014, et la branche Energie, dont l’activité a crû de 5,9%, notamment grâce à la réalisation du plus grand parc photovoltaïque d’Europe à Cestas, en Gironde. Les Infrastructures ont profité de la manne de la LGV BPL (dont la livraison est attendue le 15 mai 2017), mais ont particulièrement souffert de la crise de la commande publique, qui a contribué à tirer les prix vers le bas (marge opérationnelle courante à 1,7%, contre 2,4% en 2014). La construction métallique, intégrée à la branche Infrastructures, a quant à elle connu une année noire, touchée par le repli mondial des activités pétrolières.

Premiers coups de pioches du plan de relance autoroutier au second semestre

Pour 2016, Benoît de Ruffray anticipe encore un « léger repli de l’activité, mais une nouvelle progression significative des résultats ». Les carnets de commandes, solides à 11,4 milliards d’euros, affichent néanmoins une baisse de 2,8% sur un an. Mais les activités de promotion et de bâtiment devrait bénéficier de la dynamique amorcée par les mesures du gouvernement (loi Pinel, PTZ élargi,…). Les Infrastructures devraient quant à elles profiter des chantiers du plan de relance autoroutiers, dont les premiers coups de pioches sur le réseau d’Eiffage (APRR et Area) sont programmés au second semestre 2016.

Commentaires

Eiffage poursuit sa trajectoire internationale

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur

Code pratique du patrimoine et de l’intervention sur le bâti existant

Code pratique du patrimoine et de l’intervention sur le bâti existant

Livre

Prix : 75.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX