En direct

Eiffage lance la Cité de la gastronomie et du vin de Dijon

CHRISTIANE PERRUCHOT |  le 07/03/2018  |  Côte-d'OrdijonBâtimentEntreprisesArchitecture

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Projets
Côte-d'Or
dijon
Bâtiment
Entreprises
Architecture
Technique
ERP
Valider

Chargé de la reconversion de l’ancien hôpital en un lieu de célébration du repas gastronomique à la française, le groupe la débute par les premiers logements qui accompagneront l’équipement principal.

Eiffage lance le chantier de la Cité de la gastronomie et du vin de Dijon (Côte-d’Or), que la Ville a confié à sa filiale Aménagement afin de transformer le site de l’ancien hôpital en un lieu porte-drapeau du «repas gastronomique des Français» inscrit depuis 2013 au patrimoine mondial de l’Unesco.

Le projet total représentera environ 200 millions d’euros d’investissements. Le groupe le démarre par le volet habitat. Sa filiale de promotion Eiffage Immobilier Grand Est engagera à la fin du mois la construction d’un premier îlot de 211 logements, sur un total final de 535. Comme l’ensemble de cet écoquartier, cette première tranche sera mixte: elle comprendra une forte part de logements sociaux, soit 169 réalisés en «vente en l’état futur d’achèvement» (Vefa) pour le compte des bailleurs Grand Dijon Habitat et Villéo. La conception des trois bâtiments du programme revient à autant d’architectes différents: Studio Mustard (Dijon), coordonnateur de la maîtrise d’œuvre de l’îlot, Chambaud Architectes (Lyon et Mâcon) et Archigroup (Lyon). Elle formera un ensemble aux volumétries et aux physionomies proches, qui sont guidées par le cahier des charges de l’Agence d’Architecture Anthony Béchu & Associés (Paris), l’architecte-urbaniste de l’ensemble de la Cité. Eiffage Construction Grand Est réalisera ces trois chantiers simultanément en entreprise générale, pour une livraison prévue à la fin 2019 ou au début 2020.

«D’autres promoteurs seront accueillis dans la seconde tranche qui comprend également trois résidences, pour les étudiants, les seniors et les touristes», précise Marie Courtefois, directrice de programmes chez Eiffage Aménagement, à l’occasion d’une présentation de l’état d’avancement effectuée en ce début de semaine.

Dans l’immédiat, les derniers gravats issus de la démolition de bâtiments de soin sont déblayés par les entreprises intervenantes, Castagner, filiale du groupe Eiffage et la PME dijonnaise Pennequin. Les travaux préparatoires de près d’un an se sont élevés à 4 millions d’euros en raison d’une importante phase de désamiantage.

L’équipement en chantier au second semestre

Le chantier suivant se situe au second semestre 2018: il concerne la cité de la gastronomie et du vin proprement dite. Cette construction de 1 700 m2 à l’entrée du site accueillera principalement un espace muséal, une école de cuisine et un auditorium. «Ce sera le seul équipement public des lieux», note Véronique Vacher, directrice de projet à la Métropole de Dijon. Porté par Eiffage Immobilier, il deviendra la propriété d’une association entre les financeurs publics — métropole de Dijon, département de la Côte-d’Or, région Bourgogne-Franche-Comté — et des mécènes. Son coût s’élève à 30 millions d’euros HT.

Reconversion de bâtiments historiques

La fin de l’année verra également le démarrage du projet du groupe François 1er. Celui-ci aménagera 90 logements en accession, pour 8,5 millions d’euros HT, dans les bâtiments historiques des XVIIe et XVIIIe siècles. Certaines toitures et façades étant inscrites, Alain-Charles Perrot, architecte en chef des Monuments historiques, collabore sur le sujet avec Anthony Béchu. Les deux architectes se retrouvent également sur le projet de l’hôtel Hilton 4 qui prendra place dans des bâtiments anciens contigus, après la campagne de fouilles archéologiques programmée d’ici à l’été.

Commentaires

Eiffage lance la Cité de la gastronomie et du vin de Dijon

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Construire avec le bois

Construire avec le bois

Date de parution : 12/2019

Voir

Histoire contemporaine des paysages, parcs et jardins

Histoire contemporaine des paysages, parcs et jardins

Date de parution : 11/2019

Voir

Règlement de sécurité incendie commenté des ERP - Volume 1

Règlement de sécurité incendie commenté des ERP - Volume 1

Date de parution : 11/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur