Immobilier

Eiffage Immobilier table sur une progression de ses réservations de 5 à 10% en 2018

Mots clés : Entreprise du BTP - Gestion et opérations immobilières

Après avoir enregistré 4 530 réservations en 2017 (+10% en un an), Eiffage Immobilier anticipe une croissance de ses ventes de 5 à 10% au cours de l’année 2018. Côté tertiaire, le groupe prévoyait fin 2017 un potentiel de développement de 200 000 m².

Avec un chiffre d’affaire en croissance de 10%, à 845 millions d’euros en 2017, Eiffage Immobilier affiche de très bons résultats sur son activité de promotion immobilière. « Nous avons enregistré 4530 réservations en 2017, soit une augmentation de 10% par rapport à 2016. Nous avons également livré 3445 logements », a détaillé Philippe Plaza, directeur général d’Eiffage Immobilier, à l’occasion de la présentation des résultats de la société mercredi 21 mars. Fort de ces bons chiffres, Eiffage Immobilier table sur une augmentation de ses réservations de 5 à 10% en 2018, avec un objectif clairement affiché de 4700 logements vendus.

« Nous prévoyons près de 50 lancements d’opération pour l’année 2018, avec une moitié prévue en Île-de-France, et l’autre partie en régions », révèle Philippe Plaza. Le directeur général d’Eiffage Immobilier s’annonce optimiste pour les mois à venir, après un début 2018 « très prometteur ». Seuls freins qui pourraient ralentir cette ascension : le prix du foncier jugé trop cher, mais également « des prix de construction en nette augmentation », constate Philippe Plaza.  

 

Un projet de 73 500 m² à Nice


Parmi les projets majeurs à venir, Eiffage Immobilier développera en 2019 en partenariat avec Pitch la Joia Meridia à Nice. Ce macro-lot de 73 500 m² aura vocation à accueillir 51 300 m² de logements (soit 800 logements en locatif social, accession sociale, à prix libres ou maîtrisés), mais aussi des hôtels, bureaux et commerces.  Autre programme annoncé : Bagnolet Serap, dont le chantier a commencé fin 2017. « Au total, l’opération comptera 1000 unités de logements, dont des logements en accession libre, des logements sociaux à hauteur de 30% ou encore des résidences étudiantes », énonce Philippe Plaza.

Le groupe entend aussi renforcer son activité du côté des résidences gérées, qui représente 20% des réservations. « Nous travaillons actuellement sur des résidences tourisme d’affaires à Marseille [dans le quartier de La Joliette – NDLR] et  à Puteaux, au sein de la ZAC des Bergères, indique Philippe Plaza. Nous commençons aussi à nous intéresser aux résidences séniors, avec des projets à Dijon, Clamart et Pontoise. »

 

Un potentiel de développement de 200 000 m²

 

 Du côté du segment tertiaire, qui représente 30% de la production d’Eiffage Immobilier, le groupe prévoyait un potentiel de développement de 200 000 m² fin 2017. Parmi ses projets en cours, la société a lancé en 2017 le chantier de 25 000 m² de bureaux à Nanterre, dans le quartier de l’Université. Elle développe aussi une opération de 3000 m² de bureaux dans le quartier de La Cartoucherie, à Toulouse.

Son programme Grand Hôtel-Dieu de Lyon est aussi actuellement en cours d’achèvement. Après la livraison de 34 000 m² de bureaux et de commerces, le groupe devrait finir en fin d’année le chantier de l’hôtel 5 étoiles InterContinental. Autre construction à l’œuvre: la Cité de la Gastronomie et du vin de Dijon. Les premiers logements de l’écoquartier seront livrés fin 2019.  

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X