Eiffage Immobilier et Aménagement confiant pour 2021
Philippe Plaza, DG d'Eiffage Immobilier. - © JM Lubrano

Eiffage Immobilier et Aménagement confiant pour 2021

Anne Bertucci |  le 12/03/2021  |  Eiffage ImmobilierImmobilier résidentielLogementFrance Eiffage

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Eiffage Immobilier
Immobilier
Immobilier résidentiel
Logement
France
Eiffage
Majors du BTP
Valider
Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement lemoniteur.fr - édition Abonné

Les activités Immobilier & Aménagement d'Eiffage résistent à la crise, soutenues par un portefeuille d'opérations majeures. L'effet rebond à l'horizon 2023-2024 inquiète toutefois.

Jusqu'ici tout va bien,... Le pessimisme n'était pas de mise lors de la présentation du bilan annuel des branches Immobilier et Aménagement d'Eiffage. Rappelons que le groupe a intégré cette année le Top Ten des promoteurs français à la 8e place. Il a de quoi s'en réjouir... Toutefois, le directeur général d'Eiffage immobilier ne cachait pas son inquiétude face à la baisse alarmante des PC délivrés ces derniers mois (65 000 de moins qu’en 2019 soit -14,7 % en France selon la FPI avec un pic de – 70 % à Marseille).

« Nous sommes confiants dans le maintien de l'activité en 2021 et en 2022, déclarait Philippe Plaza. En revanche, des incertitudes pèsent sur 2023-2024. Nous espérons dialoguer rapidement avec les équipes municipales récemment élues pour retrouver un volant de PC à la hausse. » La crainte d'un effet rebond à l'horizon 2023-2024 est loin de se dissiper. Le gel de l'instruction des permis fait d'ailleurs l'objet de contentieux avec certaines collectivités a confirmé M. Plazza.

929 M€ de CA

Pour l'heure, le promoteur-constructeur affiche des résultats satisfaisants face aux répliques d'une crise sanitaire sans fin. Un CA de 929 M€ en légère baisse (985 M€  fin 2019) et un nombre de réservations de 4273 unités en diminution de 16 % (contre 5 000 l'an dernier). « Les ventes en bloc (2 469 unités) soit 55 à 60 % du total des logements vendus, ont permis de soutenir l'année écoulée », complète Philippe Plazza.

Pour résister, la troisième Major française s'appuie aussi sur des opérations majeures en cours : le Village des Athlètes pour les JO de Paris dont le permis a été obtenu fin 2020 ; le futur campus universitaire Open Source de Nanterre lié au Grand Paris 2 qui démarre à l'automne 2021 ; le site de la patinoire à Asnières-sur-Seine ; ou encore en région, la fameuse tour en bois Hypérion à Bordeaux et l'aménagement du site PSA-Citroën La Janais, soit 21 hectares près de Rennes, ... Au total, un portefeuille de 70 opérations en cours sur l'ensemble de ses implantations (Paris et sa région, 9 délégations régionales (Lille, Bordeaux, Marseille, Rennes, etc.) et européennes (Belgique, Luxembourg, Suisse, Pologne, Portugal).

[...]

Cet article est réservé aux abonnés Moniteur, abonnez-vous ou connectez-vous pour lire l’intégralité de l’article.

Déjà abonné

Saisissez vos identifiants

Mot de passe oublié ?
Se connecter

Pas encore abonné

En vous abonnant au Moniteur, vous bénéficiez de :

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index

Commentaires

Eiffage Immobilier et Aménagement confiant pour 2021

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil