En direct

Eglise Saint-Paul-de-la-Plaine : chœur sur la ville

le 26/05/2014  |  ArchitectureTechniqueBâtimentSeine-Saint-Denis

Pour leur dernière réalisation, l’église Saint-Paul-de-la-Plaine consacrée le 24 mai dans la Plaine-Saint-Denis, les architectes Patrick Berger et Jacques Anziutti proposent une nouvelle figure d’espace, synthèse de deux archétypes : le plan basilical et le plan circulaire.

« L’église est l’un des sujets les plus anciens de l’architecture. Il y a toujours eu une correspondance entre la liturgie d’une époque et la forme de l’espace architectural », explique l’architecte Patrick Berger. Le plan en goutte d’eau de l’église Saint-Paul-de-la-Plaine, réalisée avec son associé Jacques Anziutti pour le Diocèse de Saint-Denis et consacrée le 24 mai, résulte de deux archétypes : le plan basilical qui oriente les fidèles vers l’autel, et le plan circulaire qui rassemble les fidèles autour d’un espace communautaire. « Toute l’histoire de l’architecture chrétienne peut être lue suivant les variations de ces deux figures d’espace ».

Dans le quartier de la Plaine-Saint-Denis, cette forme génère un chœur triangulaire ouvert sur la ville et un futur jardin, « l’abside de l’église ». La structure en tube d’acier (lire notre article), un infini en trois dimensions, donne une limite claire à ce jardin qui sera planté d’un arbre aux floraisons blanches. La nef elle-même est baignée de douze lumières zénithales, évocation de la Cène avec les douze apôtres.

Un nouveau repère pour le quartier

L’église Saint-Paul-de-la-Plaine n’est pas seulement un lieu de rassemblement pour les fidèles. La Maison paroissiale qui la jouxte, construction simple en acier galvanisé aux larges baies vitrées, accueillera  de multiples activités -réunions, expositions, soutien scolaire, cours de langue…- qui doivent favoriser le lien social.

L’église constitue aussi un nouveau repère dans ce quartier industriel et populaire en pleine mutation. Sujet qui, selon Patrick Berger, n’est pas résolu en banlieue parisienne: « Il faut pouvoir se représenter où l’on est, à partir des noms de rue, des édifices, et des valeurs en partage qui se signifient clairement. Le Grand Paris doit se poser clairement la question de sa représentation ». A l’angle de la rue du Landy et de la rue de la Procession, cette église du XXIe siècle, simplement signalée par une croix, se pare de panneaux en aluminium anodisé qui vibrent sous la lumière.

Fiche technique

Maîtrise d’ouvrage : Diocèse de Saint-Denis

Maîtrise d’ouvrage déléguée : Chantiers du Cardinal

Maîtrise d’œuvre : Patrick Berger et Jacques Anziutti, architectes ; Patrick Berger, conception architecturale. BET : Michel Forgue, économiste ; Batiserf, structure ; Louis Choulet, fluides ; Ingelux, éclairage ; ACV, acoustique.

Mobilier liturgique : Patrick Berger pour les bancs, l’autel et la croix de la façade / Edouard et Antoine Ropars pour la croix du chœur et le tabernacle.

Commentaires

Eglise Saint-Paul-de-la-Plaine : chœur sur la ville

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Date de parution : 10/2018

Voir

AMC n°261 - Spécial Intérieurs 2017

AMC n°261 - Spécial Intérieurs 2017

Date de parution : 07/2017

Voir

Nouvelles architectures en métal

Nouvelles architectures en métal

Date de parution : 11/2016

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur