En direct

Effondrements de la rue d'Aubagne : le bailleur Marseille Habitat mis en examen
- © AEDO LOIC

Effondrements de la rue d'Aubagne : le bailleur Marseille Habitat mis en examen

Lemoniteur.fr avec A.F.P. |  le 04/11/2020  |  Habitat insalubre à MarseilleHabitat insalubreMarseille

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Habitat insalubre à Marseille
Habitat insalubre
Marseille
Vie du BTP
Valider

Quasiment deux ans jour pour jour après l'effondrement de deux immeubles de l'hyper centre de Marseille, aux 63 et 65 de la rue d'Aubagne, qui avait fait huit morts,cette mise en examen de la société d'économie mixte de la ville de Marseille est la première dans ce dossier.

Le bailleur social Marseille Habitat a annoncé le 3 novembre sa mise en examen pour "homicides involontaires par violation délibérée d'une obligation de sécurité" dans l'enquête sur l'effondrement mortel de deux immeubles à Marseille en novembre 2018.

Sur le même sujet Deux immeubles vétustes s’effondrent à Marseille

Dans un communiqué publié dans la soirée, Audrey Gatian, l’adjointe à la maire de Marseille et nouvelle présidente de cette société d’économie mixte propriétaire du 63, rue d’Aubagne a fait part “de (son) intention pleine et entière de coopérer pleinement avec la justice pour faire toute la lumière sur ce drame. Transparence et vérité sont la seule ligne de conduite possible, face à ce drame qui nous oblige, vis-à-vis des victimes, de leur famille et de tous les Marseillais”.

Dans un rapport récemment présenté aux familles de victimes, deux experts soulignaient les manquements de Marseille Habitat notamment pour ne pas avoir mis hors d’eau la partie arrière de l’immeuble.

Fusible

"Il est symbolique que la première mise en examen concerne Marseille Habitat, c'est le coeur de la mairie, le système qu'elle a mis en place qui est visé", a réagi auprès de l'AFP Me Brice Grazzini, avocat de cinq familles parties civiles dans le dossier.

"C'est une mise en examen tout à fait logique, ils [les représentants de Marseille Habitat] étaient tout à fait informés vu le nombre d'expertises qui avaient été diligentées", a souligné Me Philippe Vouland, représentant lui aussi de victimes.

L'avocat s'attend néanmoins à ce que des "personnes physiques témoin des désordres" soient également mises en examen, du côté des experts par exemple. "Marseille Habitat, c'est le fusible de la mairie", a estimé Me Vouland auprès de l'AFP.

Commentaires

Effondrements de la rue d'Aubagne : le bailleur Marseille Habitat mis en examen

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Marchés privés de construction : guide de rédaction des contrats

Marchés privés de construction : guide de rédaction des contrats

Date de parution : 11/2020

Voir

Ré(investir) les toits

Ré(investir) les toits

Date de parution : 11/2020

Voir

Valorisation foncière des collectivités

Valorisation foncière des collectivités

Date de parution : 11/2020

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil