En direct

Effinergie veut développer son label BBC en rénovation
Maison en cours de rénovation dans le Val-d'Oise et visant le label BBC-Effinergie - © © Effinergie

Effinergie veut développer son label BBC en rénovation

eric Leysens |  le 08/03/2011  |  France entièreTechnique

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Bâtiment
France entière
Technique
Valider

L'association Effinergie, regroupant 20 régions, des organismes techniques et des collectifs d'industriels lance un guide destiné aux professionnels de la construction et visant leur fournir une méthodologie pour réussir une rénovation basse consommation.

2 maisons individuelles et 8 opérations de logements collectifs : ce sont tous les bâtiments labélisés BBC Effinergie-rénovation recensés fin janvier. Au même moment, dans la construction neuve, 883 maisons individuelles, 52 opérations de maisons individuelles groupées, 83 opérations de logements collectifs et 30 000 m² dans le secteur tertiaire bénéficiaient déjà du label BBC. Mais les chiffres de labélisation dans la rénovation devraient bientôt croître sensiblement. Le nombre de demandes pour les opérations de rénovation s'élevait début février à pratiquement 160 opérations dans le collectif et 214 000 m² dans le tertiaire.
250 000 logements ont été rénovés en 2010 et les textes de lois dits Grenelle 1 et 2 prévoient la rénovation de 400 000 logements chaque année à partir de 2013. Cependant, ils n'exigent pas d'atteindre le niveau exigé par le label BBC d'Effinergie, à savoir une consommation maximale en énergie primaire inférieure à 80 kWh/m²/an pour les 5 postes de la RT, à moduler selon la zone climatique et l'altitude. Néanmoins l'association compte bien qu'une part importante de ces rénovations se fasse dans le cadre de son référentiel.

" Le manque de formation est le premier frein au BBC "

Annick Delhaye, vice-présidente du Conseil régional de la région Paca, déléguée au développement soutenable, à l'environnement, à l'énergie et au climat, membre de l'association Effinergie situe le manque de formation des artisans comme le premier frein au développement de la rénovation basse consommation. C'est pourquoi, après avoir diffusé un guide proposant une méthodologie pour la réussite d'une construction neuve visant le label BBC, Effinergie lance un guide pour la rénovation basse consommation.  Bien documenté, il se veut un outil simple d'utilisation pour les professionnels. André Pouget, du bureau d'études du même nom, s'est chargé de livrer des scénarios de réhabilitation à travers des arbres décisionnels simples. Peut-on changer les fenêtres ? Si oui, peut-on isoler par l'extérieur ? Voilà les questions auxquelles est invité de répondre le lecteur afin de dessiner un plan de réhabilitation efficace.
Philippe Pelletier qui a préfacé le guide se réjouit qu'une méthode soit mis à disposition des professionnels.
Le président du plan Bâtiment Grenelle, lors de la présentation du guide à la presse, a déclaré que « 2011 est l'année de la rénovation ». Seul regret pour l'avocat, l'absence de l'approche juridique de la problématique de la rénovation. « Les baux permettent-ils d'aller dans les logements occupés pour faire des travaux ? Le PLU autorise-t-il l'isolation thermique par l'extérieur ? » Les acteurs d'une rénovation doivent également se poser ces questions a déclaré Philippe Pelletier.
L'absence d'offre d'assurances transversales constitue également une problématique de la rénovation basse consommation pointée par les membres d'Effinergie. Le label ne s'intéressant pas à l'exploitation du bâtiment, il n'y a aucune garantie qu'un bâtiment rénové labélisé BBC-Effinergie présente réellement une consommation de 80kWh/m²/an.

Réponse aux critiques récurrentes faites au label Effinergie

Sylvie Charbonnier, en charge du Collectif « Isolons la terre contre le CO2 », collectif d'industriels dont Sain-Gobain et membre d'Effinergie répond aux critiques récurrentes faites au label Effinergie.

Effinergie se préoccupe t-elle de l'exploitation des bâtiments ?
L'association HQE s'en occupe déjà et nous ne souhaitons pas marcher sur ses plates-bandes.

Que pensez-vous de l'obligation de passer par des organismes certificateurs ( Cequami, Cerqual, Certivéa et Promotelec) et de l'obligation d'associer la labellisation BBC-Effinergie à une certification proposée par ces organismes ?
La labélisation BBC doit être accompagnée d'une vérification des points principaux du code de la construction, il me semble donc indispensable qu'elle soit associé à d'autres certifications. De plus, les organismes certificateurs proposent des référentiels simplifiés, seul les logements collectifs n'en bénéficient pas encore .

Et pendant ce temps là, le label Minergie...

Le label d'origine Suisse Minergie s'implante tranquillement en France. 50 bâtiments sont certifiés Minergie dont 4 Minergie P en France à ce jour. Et près de 100 bâtiments sont en cours de certification Minergie dont 5 Minergie P.

Commentaires

Effinergie veut développer son label BBC en rénovation

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Voirie et réseaux divers

Voirie et réseaux divers

Date de parution : 10/2019

Voir

Comprendre simplement les marchés publics

Comprendre simplement les marchés publics

Date de parution : 10/2019

Voir

Droit de l'immobilier en 100 fiches pratiques

Droit de l'immobilier en 100 fiches pratiques

Date de parution : 10/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur