En direct

Effinergie lance un label fondé sur le référentiel  E+C-
Effinergie s'adapte aux nouvelles exigences des pouvoirs publics - © © Effinergie

Effinergie lance un label fondé sur le référentiel E+C-

M. D. |  le 19/01/2017  |  EnvironnementNormesSantéImmobilierRéglementation

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Réglementation technique
Environnement
Normes
Santé
Immobilier
Réglementation
Technique
Valider

L'association Effinergie a rendu publiques le 16 janvier les caractéristiques d'une nouvelle étiquette. Celle-ci fait appel à la certification « énergie positive et réduction carbone » (E+C-) créée par l'Etat.

Gageons qu’afficher son carbone sera à la mode en 2017. Pour les amateurs, l’association Effinergie a lancé le 16 janvier un nouveau label fondé sur le référentiel ministériel « énergie positive et réduction carbone » (E+C-). Cette marque s’adresse ainsi aux bâtiments qui possèdent au minium un niveau Energie égal à 2 et un niveau Carbone égal à 1 selon les critères gouvernementaux. L’organisme ajoute plusieurs exigences propres à garantir les performances d’un bien immobilier.

Au chapitre de l’énergie, la grille de l’étiquette « E+C- » repose uniquement sur une estimation de la consommation du site. La certification d’Effinergie conserve cette donnée avec toutefois un mode de calcul similaire à la RT 2012. Il prend également en compte la valeur du coefficient de besoin bioclimatique (Bbio) et la perméabilité à l’air du bâti. Les bureaux d’études qui réalisent les calculs doivent détenir l’une des attestations suivantes : la qualification OPQIBI 1331 ou 1332 « Etudes Thermiques Réglementaires », la certification NF Etudes Thermiques, la certification BE NR d’I.cert option « Etudes thermiques réglementaires ». Les référents Certivea sont aussi acceptés. En outre, le label requiert l’application de procédures de commissionnement. Par ailleurs, le demandeur est tenu d’estimer les consommations liées aux transports aux déplacements des occupants du bâtiment. L’association a mis en ligne un outil de calcul à cette fin.

L’originalité de cette appellation se situe dans le contrôle des réseaux de ventilation. Dans les maisons individuelles et les logements collectifs, il devra respecter le tout nouveau protocole Promevent. Cette méthode, conçue par un consortium d’organismes publics et privés (1), a été publié en octobre dernier. Effinergie présentera son label en détail le 8 mars prochain lors du salon Bepositiv à Lyon.

(1) Les membres du consortium sont les suivants : le Centre d’études et d’expertise sur les risques, l’environnement, la mobilité et l’aménagement (Cerema) ; le Centre technique des industries aérauliques et thermiques (Cetiat) ; le bureau d’études Allie'air ; le Centre d’Expertise en Thermographie Infrarouge et en Infiltrométrie (Cetii) ; Pierre Barles consultant ; et Effinergie ; avec la collaboration avec Icee et Pleiaq.

Commentaires

Effinergie lance un label fondé sur le référentiel E+C-

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Lire et concevoir un paysage

Lire et concevoir un paysage

Date de parution : 10/2020

Voir

Règlement de sécurité incendie des bâtiments d'habitation

Règlement de sécurité incendie des bâtiments d'habitation

Date de parution : 10/2020

Voir

Utiliser la couleur dans un projet d'architecture

Utiliser la couleur dans un projet d'architecture

Date de parution : 10/2020

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur