En direct

Edouard François reconstruit le Métropole à Beaulieu-sur-Mer
- ©

Edouard François reconstruit le Métropole à Beaulieu-sur-Mer

CHESSA Milena |  le 02/09/2008  |  Alpes-MaritimesPyrénées-OrientalesBouches-du-RhôneCorse-du-SudAude

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Alpes-Maritimes
Pyrénées-Orientales
Bouches-du-Rhône
Corse-du-Sud
Aude
Haute-Corse
Alpes-de-Haute-Provence
Hautes-Alpes
Lozère
Hérault
Var
Vaucluse
Gard
Principauté de Monaco
Réalisations
Energies renouvelables
Architecture
Europe
Paris
Professionnels
Energie
Valider

Un permis de construire vient d’être déposé pour la reconstruction du Métropole à Beaulieu-sur-Mer, un ex-hôtel quatre étoiles niché dans un parc face à la mer. L'architecte Edouard François prévoit de noyer les suites dans la végétation.

Construit à la fin du XIXe siècle, le Métropole à Beaulieu-sur-Mer est fermé depuis 2006. Son propriétaire actuel, l’investisseur Meridian Securities basé à Londres, a fait appel à l’architecte Edouard François (réhabilitation du Fouquet’s à Paris, "l’immeuble qui pousse" à Montpellier, etc.) pour aménager un nouveau palace de 22 chambres et 13 suites avec restaurant gastronomique, spa, fitness center, piscine. Originalité de ce projet (11 000 m2 shon avec une centaine de places de stationnement en sous-sol) : s’il conserve un bâtiment principal implanté face à la mer avec de longs "balcons passerelles", prennent place autour, dans "un boisement habité" avec un sol de couleurs qui remonte sur les façades, des suites quasi invisibles, noyées dans la végétation. A l’arrière, un volume accueille également des suites en duplex.

Premier hôtel certifié HQE
L’ambition du maître d’ouvrage et de l’architecte est d’en faire le premier hôtel certifié HQE du parc hôtelier français. D’où, pour les échanges thermiques, l’utilisation de l’eau de mer, mais aussi l’implantation en toiture de plus de 800 m2 de panneaux photovoltaïques. "Nous avons engagé une révision simplifiée du POS pour permettre la réalisation de cette opération, avec une destination figée de la parcelle pour de l’hôtellerie. Si tout se passe bien, un permis pourrait être délivré au début de l’année prochaine, suivi de deux ans de travaux", commente le maire, Roger Roux.

Rémy Mario (texte et photo)

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Date de parution : 10/2018

Voir

AMC n°261 - Spécial Intérieurs 2017

AMC n°261 - Spécial Intérieurs 2017

Date de parution : 07/2017

Voir

Nouvelles architectures en métal

Nouvelles architectures en métal

Date de parution : 11/2016

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur