En direct

EDF réduit la production de ses centrales nucléaires

DEVIGE-STEWART Thierry |  le 30/07/2003  |  EnergieEntreprisesFrance entière

Le groupe français EDF a décidé de réduire la production de certaines de ses installations nucléaires pour limiter le réchauffement des rivières dans le contexte actuel de sécheresse et de canicule.
"Nous avons réduit la puissance de certaines centrales nucléaires de plusieurs centaines de mégawatts pour limiter le réchauffement dans la rivière, notamment dans la vallée de la Loire et le sud-ouest", a expliqué a l'AFP le directeur délégué à la production nucléaire d'EDF, Jean-Louis Charrière.
Toutes les centrales nucléaires sont situées au bord d'un fleuve ou de la mer, dont elles utilisent l'eau pour le refroidissement et qui est ensuite rejetée directement ou après passage dans des tours aéroréfrigérantes.
EDF a dans le même temps demandé un assouplissement des conditions de ces rejets d'eau tiède, encadrés par une réglementation pour minimiser l'impact sur l'environnement, pour certaines de ses installations, a indiqué lundi l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN).
Dans ce contexte de sécheresse, qui se rapproche des années 1949 et 1976 selon M. Charrière, EDF peut aussi être amené à arrêter complètement une unité d'une installation nucléaire pendant plusieurs jours.
"Dans certains cas, il peut être préférable d'arrêter une unité plutôt que de réduire les 3 ou 4 unités de la centrale", a-t-il relevé.

Pour compenser la réduction de la production des centrales en bord de rivière, EDF peut recourir aux centrales en bord de mer mais aussi aux centrales thermiques à flamme, ou à la production hydraulique, cette dernière subissant toutefois aussi les conséquences du manque d'eau.
"Nous sommes dans une situation de vigilance qui nécessite une vision anticipatrice jusqu'à la fin de l'été voire courant septembre avec l'objectif d'un fonctionnement du réseau de distribution ayant les mêmes marges de sécurité, sans impact sur l'environnement", a reconnu Jean-Louis Charrière.
Le directeur délégué à la production nucléaire d'EDF a cependant souligné que contrairement à certains pays voisins, où l'utilisation de climatiseurs particulièrement voraces en énergie est plus répandue, l'été est en France une période de faible consommation d'électricité. "Il n'y a pas d'effet de pic de consommation", a-t-il dit.

Commentaires

EDF réduit la production de ses centrales nucléaires

Votre e-mail ne sera pas publié

Librairie du Moniteur

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Amélioration et renforcement des sols - AMSOL - Tomes 1 et 2

Amélioration et renforcement des sols - AMSOL - Tomes 1 et 2

Prix : 0.00 €

Voir

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur