En direct

Edeis aborde 2018 en mode numérique

Augustin Flepp |  le 23/03/2018  |  IsèreVaucluseConception réalisation

Parallèlement à son activité aéroportuaire, l'ingénieriste accélère la digitalisation de ses solutions techniques.

Edeis a fêté sa première année d'existence sans trop d'embarras. L'ingénieriste, issu de la reprise des activités françaises de SNC Lavalin par le fonds d'investissement Ciclad et la société de participation Impact Holding fin 2016, a pourtant connu quelques « péripéties » : changement d'actionnaire, restructuration… Malgré un chiffre d'affaires en recul de 15 %, à 120 millions d'euros (1), réparti entre les activités de gestion d'aéroport et d'ingé nierie, le groupe se dit « en phase avec ses objectifs avant un retour à l'équilibre attendu l'année prochaine ».

Parmi ses grands chantiers, la direction a entrepris un plan de réorganisation visant à rendre ses 13 agences régionales plus autonomes et responsables. La nouvelle structure met aussi en avant ses succès commerciaux : missions d'assistance à maîtrise d'ouvrage pour la Société du Grand Paris sur la construction de la ligne 18 du Grand Paris Express et projet de smart city du Grand Dijon. Le groupe a également assuré la maîtrise d'œuvre pour les deux lignes de tramway d'Avignon et obtenu la délégation de service public pour le train touristique de la Mure, en Isère.

En 2018, Edeis va accélérer le développement de ses outils digitaux. A commencer par son offre « Bâtiment sain », conçue en partenariat avec l'Institut de recherche et d'expertise scientifique (Ires).

Dévoilé l'été dernier, ce diagnostic d'infrastructure vise à détecter les sources de pollution d'un bâtiment (qualité de l'eau, pesticides, ondes électromagnétiques) et de préconiser des travaux et/ou des réaménagements. Le bureau d'ingénierie français va aussi proposer l'installation d'un système connecté permettant de surveiller en temps réel la qualité de l'air à l'aide d'une retranscription digitale (application, écran). Il ne communique pas encore le nom de ses clients, mais assure se faire « démarcher » par des collectivités, des grandes entreprises, des promoteurs et des industriels.

Nouvelle méthodologie de travail BIM. En parallèle, l'ingénieriste cherche à accompagner l'essor de la maquette numérique. Fin 2017, le groupe a ainsi inauguré une méthodologie de travail BIM (deux brevets déposés) afin que tous les acteurs d'un projet puissent collaborer sur un fichier unique. « Notre outil peut être installé sur toutes les plates-formes », indique Tom Lerouge, directeur des projets de développement chez Edeis.

Imaginer l'aéroport du futur. Edeis, qui exploite 18 aéroports régionaux, continue par ailleurs de se rapprocher du monde l'aviation civile. Il a ainsi signé un partenariat avec la Fédération française de l'aéro nautique (FFA) pour promouvoir les événements culturels auprès des pilotes de ligne de passage dans une région, mais aussi réfléchir à l'aéroport du futur.

Enfin, le groupe ne cache plus ses ambitions sur le marché de la location de parkings. Il teste d'ailleurs un dispositif « free-flow » en banlieue parisienne, basé sur un système de reconnaissance de plaques d'immatriculation. « C'est un moyen de s'affranchir des tickets et de simplifier le flux de circulation », assure Tom Lerouge. Edeis, qui gère déjà un parc de 6 000 places de stationnement dans les aéroports, espère désormais conquérir le très prisé marché urbain.

PHOTO - 12085_740644_k4_k1_1759703.jpg
PHOTO - 12085_740644_k4_k1_1759703.jpg
1 000

1 000 salariés.

120 M€ de chiffre d'affaires en 2017.

19 mois

d'activité dans le carnet de commandes.

Du management sur plate-forme

Fédérer les professionnels de l'ingénierie est un autre leitmotiv de la jeune entreprise, qui mise sur son réseau Edeis Pro : cette plate-forme collaborative lancée en septembre dernier doit réunir des experts qualifiés et l'aider à compléter ponctuellement ses équipes dans le domaine des bâtiments sains, de la smart city, des usines 4.0 (c'est-à-dire intégrant les technologies numériques) ou encore des incubateurs de start-up au sein d'aéroports.

Commentaires

Edeis aborde 2018 en mode numérique

Votre e-mail ne sera pas publié

Librairie du Moniteur

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX