En direct

ECR Environnement, bureau d’études en ingénierie des sols, 28 salariés, Larmor-Plage (Morbihan) Jouer la carte de la proximité

Caroline Arnaud |  le 23/08/2007  |  Charente-MaritimeLoire-AtlantiqueMorbihan

Et dire que ça aurait pu aller encore plus vite. Une croissance de 600 % des effectifs en moins de sept ans. Stéphane Richard, créateur et gérant du bureau d’études en ingénierie des sols, ECR Environnement, peut se féliciter d’avoir rondement mené sa stratégie de diversification. L’entreprise, partant en 1999 d’une agence spécialisée dans la géologie, en compte aujourd’hui trois, habilitées dans la branche plus pointue de la géotechnique ; le tout coordonné par un siège social. Cette croissance en accéléré, son dirigeant la regarde avec circonspection : « Un accroissement aussi rapide est difficile à maîtriser ; on commet nécessairement des erreurs. Au bout de deux ou trois ans, il faut prendre le temps d’analyser ce qui vient de se passer, de structurer sa trésorerie afin de réamorcer la dynamique pour les années suivantes. »

A l’origine de ce fort développement, une dose de diversification et un soupçon de proximité ; telle est la recette lancée en 2003 sur laquelle Stéphane Richard réfléchissait depuis 2001. A l’époque, ECR Environnement entame sa deuxième année d’existence et se porte plutôt bien. Le chiffre d’affaires a plus que doublé. « Nous avions au départ une agence à Larmor-Plage, nous en avons rapidement créé trois supplémentaires en développant l’activité géotechnique », se souvient le dirigeant de 38 ans. L’entreprise comprend aujourd’hui quatre implantations : Nantes, Pessac, La Rochelle et Larmor-Plage. « Chaque agence est composée de spécialistes sur chacun de nos métiers. Cela nous permet de transférer la masse de travail d’un site à l’autre et de réagir rapidement aux demandes. » Celles-ci portent sur la réalisation « d’études géologiques des sols préalables aux appels d’offres pour les VRD ». Autrement dit, forer, analyser les terrains afin de déterminer s’ils conviennent aux projets d’aménagements urbains.

Elargir son portefeuille d’activités et de clients. Dès 2000, 90 % de son chiffre d’affaires reposent sur un seul et même client. « Une position risquée », concède Stéphane Richard. Pour conquérir de nouveaux marchés et mieux répartir son risque, il décide d’élargir ses activités vers la géotechnique pour le compte de maîtres d’ouvrage publics, privés et industriels. Une activité plus complexe qui exige d’une part, du matériel de forage plus puissant, et d’autre part, une couverture d’assurance. Deux années de patience seront nécessaires pour obtenir cette dernière ; c’est en 2003 seulement que l’entreprise peut enfin réduire la part de ce client principal à 10 %.

Sur cette lancée, ECR Environnement voit son chiffre d’affaires progresser chaque année, pour atteindre 1,8 million d’euros en 2007. Les équipes s’étoffent ; la PME emploie aujourd’hui 28 « spécialistes ». Ces chiffres valent à ECR Environnement le titre de gazelle. « Un geste symbolique » qu’il considère comme une récompense pour le chemin parcouru par un jeune gérant qui a créé son entreprise à 29 ans, avec en poche un BEP d’électromécanique et quelques expériences comme conducteur de travaux. « Il n’y a pas d’école pour devenir chef d’entreprise, regrette-t-il. Il faut savoir tout faire : lire un bilan, établir un prévisionnel, parler aux clients, on apprend sur le terrain. » A l’instar des délais de paiement, « on peut travailler et couler juste à cause d’une mauvaise gestion ». Il entend maintenant ‘‘ prendre du temps ’’ pour envisager l’ouverture prochaine de deux petites agences, en Bretagne et dans le Périgord. »

PHOTO - Gest413 gazelle.eps
PHOTO - Gest413 gazelle.eps

Commentaires

ECR Environnement, bureau d’études en ingénierie des sols, 28 salariés, Larmor-Plage (Morbihan) Jouer la carte de la proximité

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur