En direct

ECOQUARTIERS Les zac parisiennes jouent la carte de la diversité
PHOTO - PARIS 70 AME PARVIS PAJOL.eps - © F.H. JOURDA ARCHITECTE

ECOQUARTIERS Les zac parisiennes jouent la carte de la diversité

le 31/10/2008  |  EnergieCollectivités localesArchitectureAménagementUrbanisme

Sommaire du dossier

  1. PARIS Les chantiers 2008-2014
  2. Entretien avec Bertrand Delanoë maire de Paris « Faire de Paris une grande métropole du XXIe siècle »
  3. Le Paris du XXIe siècle
  4. BERTRAND DELANOË, Maire de PARIS « La mixité sociale, un objectif décisif pour l’identité de Paris »
  5. 27 projets phare
  6. Grands chantiers et principaux projets
  7. 26 opérations d’aménagement
  8. 327,3 kilomètres de pistes cyclables à Paris fin 2005
  9. Périphérique étude en cours
  10. Plan de déplacements débat au Conseil de Paris début 2007
  11. Place de Clichy projet de réaménagement
  12. DEPLACEMENTS Une pause dans l’aménagement des quartiers verts et des espaces civilisés
  13. Les gares parisiennes « en mouvement »
  14. Entre le Pont du Garigliano et la Porte d’Ivry Le T3 fait ses premiers pas « à blanc »
  15. Production de logements sociaux La Ville mise sur une politique « imaginative »
  16. 600 mètres
  17. Mise en œuvre du plu Un interlocuteur pour les professionnels
  18. Carreau des Halles Le jury est désigné
  19. Parc du Millénaire Icade y installera son siège social à l’été 2007
  20. URBANISME Les quartiers périphériques, territoires de projets
  21. Eradication de l’insalubrité Toujours une priorité pour la municipalité
  22. Construction neuve Paris Habitat met les bouchées doubles
  23. CLICHY-Batignolles Un nouveau quartier parisien à l’horizon 2013-2014
  24. Paris Nord-Est La reconquête d’un territoire de 200 hectares
  25. DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE A la reconquête des emplois perdus
  26. Bureaux : un million de m2 commercialisés en un an
  27. ARCHITECTURE Les équipements publics prennent de la couleur
  28. Paysage urbain Des actions menées pour la sauvegarde du patrimoine
  29. Clichy-Batignolles L’opération est prête à démarrer
  30. 14.6%
  31. Emplacements réservés un projet de cogedim dans le XVIe
  32. 3 500 logements par an pour maintenir la population parisienne
  33. 900 000
  34. Logement L’Anru apporte 56 millions à la rénovation de la Goutte-d’Or
  35. RELATIONS PARIS/BANLIEUE La conférence métropolitaine s’installe durablement
  36. La gare des Mines : un projet urbain partagé
  37. Communes périphériques Un audit sur la politique de coopération
  38. Déplacements L’actif parisien, grand utilisateur des transports en commun
  39. « La question du logement est prioritaire, y compris pour ma délégation »
  40. 5 acteurs incontournables
  41. PLAN CLIMAT La Ville se met en ordre de bataille
  42. Maîtrise de la consommation énergétique Une petite opération qui veut montrer l’exemple
  43. ECOQUARTIERS Les zac parisiennes jouent la carte de la diversité
  44. Rénovation du bâti existant Des difficultés techniques et financières à surmonter
  45. Modes doux de Déplacements Une offre de transports alternative à la voiture
  46. TRAMWAY L’extension du tramway T3, plus gros projet de la mandature
  47. AUTOLIB’ 4 000 véhicules en libre-service à Paris et en banlieue
  48. PARIS MÉTROPOLE Le syndicat d’études mixte créé en 2009
  49. Portraits 5 ACTEURS

Les nouvelles ZAC parisiennes doivent intégrer les objectifs du plan climat. Si toutes ont vocation à devenir des « écoquartiers », chacune, par sa taille, sa localisation… présentera des caractéristiques propres.

A Clichy-Batignolles (XVIIe), l’ambition de la Ville est forte puisqu’elle veut faire de ce secteur de 50 ha un écoquartier « exemplaire » tendant vers la neutralité carbone. Les bâtiments devront atteindre les performances thermiques de la RT 2005-75 % (1), « soit un niveau inférieur au seuil des 50 kWh/m2. an », précise Nicolas Rougé, chargé de mission développement durable à la Semavip, aménageur du site.

La production de chaleur devra comprendre au moins 85 % d’énergies renouvelables, et celle d’électricité photovoltaïque couvrir les consommations d’éclairage, du chauffage et de l’eau chaude sanitaire et des services généraux.

« Pour atteindre cet objectif, la production d’électricité photovoltaïque sur la ZAC Cardinet-Chalabre (35 000 m2 de shon), devra s’élever à 580 MWh.an, soit entre 5 000 et 10 000 m2 de panneaux à installer », précise Nicolas Rougé. Pour l’accompagner, la Semavip a désigné trois assistants à maître d’ouvrage : Tribu (AMO générale), le groupe-ment Izuba Energies/Amoes (énergie), Sepia Conseils (eau, assainis-sement). Début 2009, elle disposerad’études précises sur la possibilité derecourir ou non à la géothermie.

La ZAC Pajol (3,4 ha, XVIIIe), aménagée par la Semaest, sera équipée pour le solaire. La SEM a décidé de tirer parti de la toiture d’une halle de 140 m de long pour y installer, via un opérateur privé, une centrale photovoltaïque de 3 300 m2 d’une puissance de 400 kWc (380 MWh.an) complétée par 400 m2 de panneaux solaires thermiques.

Bâtiment à énergie positive

La réhabilitation du bâtiment, qui accueillera une auberge de jeunesse, une bibliothèque..., a été confiéeà l’architecte Françoise-Hélène Jourda. « Elle va beaucoup nous aiderdans la conduite du projet », se félicite Jean-Paul Albertini, directeurgénéral de la Semaest. La consommation ne devrait pas dépasser 40 kWh/m2.an. Au final, la halle devrait produire plus d’énergie qu’ellen’en utilisera ( 192 MWh.an).

Quant à la ZAC Gare de Rungis (3,8 ha, XIIIe), la Semapa avait envisagé de recourir à la géothermie faible profondeur associée à une pompe à chaleur. Mais des forages tests ont révélé des débits quatre à cinq fois inférieurs aux besoins. La ZAC sera finalement raccordée au réseau de la Compagnie parisienne de chauffage urbain (CPCU), dont l’énergie provient pour 50 % de l’incinération des déchets. Par ailleurs, 3 000 m2 de panneaux solaires seront installés sur l’immeuble de bureaux.

« Nous devons être capables d’imaginer autre chose que la géothermie, le solaire, l’éolien… », juge Denis Baupin. L’adjoint au développement durable se montre très intéressé par la régulation saisonnière (2). « En Allemagne, ce procédé commence à être au point. J’ai très envie qu’on essaie à Paris », conclut-il.

Fiche technique de la halle Pajol

Maîtres d’ouvrage : Ville de Paris/Semaest/Fédération unie des auberges de jeunesse.

Maîtrise d’œuvre : Jourda architectes (mandataire), In Situ, paysagiste associé.

BET : C & E Ingénierie (structure), Inex (fluides), ABC Decibel (acoustique), Infra Services (infrastructure), Lea (éclairagiste), AEI (économiste).

Superficie : 9 633 m2 Shon, investissement prévisionnel : 48, 8 millions d’euros HT.

Commentaires

ECOQUARTIERS Les zac parisiennes jouent la carte de la diversité

Votre e-mail ne sera pas publié

Librairie du Moniteur

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX