En direct

Ecoquartier Un archipel d'îlots pour une extension urbaine
PHOTO - 226326.HR.jpg - © Pierre MOVILA/ sem constellation

Ecoquartier Un archipel d'îlots pour une extension urbaine

Yannick Nodin |  le 09/10/2009  |  EnergieTransportsCollectivités localesArchitectureAménagement

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Energie
Transports
Collectivités locales
Architecture
Aménagement
Urbanisme
Réglementation
Haute-Garonne
France entière
SEM
Energies renouvelables
Espaces verts
Droit de l'urbanisme
Valider

Sommaire du dossier

  1. Les 13 premiers écoquartiers français labellisés
  2. Un label pour identifier les "vrais" écoquartiers
  3. La métamorphose d’un bâtiment industriel
  4. Construire un écoquartier
  5. L’écoquartier se chauffe avec les eaux usées
  6. Nanterre va chauffer des logements en récupérant ses eaux usées
  7. Quartier-témoin la vitrine du Paris durable
  8. Habiter en lisière de forêt
  9. Grand Nancy Restauré, le plateau de Haye conserve l’esprit de la forêt
  10. Palmarès EcoQuartier : le ministère de l’Ecologie remet ses prix et confirme la création d’un label Ecoquartier
  11. L’écoquartier Terre Sud sort de terre
  12. Un écoquartier nantais récompensé
  13. La ZAC Clichy-Batignolles s’étend à l’ouest
  14. Le centre-ville transformé
  15. Reconversion Les châteaux de l'industrie s'ouvrent à la ville
  16. Nord Le canal de Roubaix ouvert à la navigation
  17. Métropole lilloise L’Union, futur pôle d’excellence métropolitain
  18. RECONVERSION Valoriser les traces d’une industrie passée
  19. Lille Métropole Mutation urbaine autour du canal de Roubaix
  20. La friche de l'Union gardera sa vocation économique
  21. Un îlot de bâtiments à énergie positive
  22. La mixité s’invite à Euralille
  23. Projet urbain La mixité urbaine s'invite à Euralille Un bâtiment, trois programmes
  24. Une école-paysage sur les terrains Renault
  25. Trois nouveaux programmes de logements prévus pour fin 2013 sur l’éco-quartier Hoche à Nanterre
  26. NANTES - Giboire, Nantes Habitat et LNH sur La Prairie-au-Duc
  27. NANTES Entretien avec Laurent Théry, directeur général de la Samoa « Nous lançons la première phase du futur écoquartier de la Prairie-aux-Ducs »
  28. Rouen L’équipe de Jacqueline Osty retenue pour le futur écoquartier
  29. Rouen poursuit sa reconquête de l’ouest
  30. un parc habité sur un ancien site militaire
  31. Des immeubles de logements s'habillent d'Inox et de cuivre
  32. Ecoquartiers en France 4/8 - Rennes : un parc habité sur un ancien site militaire
  33. Hanovre, quartier Kronsberg L’eau de pluie dessine le paysage urbain
  34. FRICHES MILITAIRES Fribourg-en-Brisgau La reconversion verte du quartier Vauban
  35. 6. ZOOM SUR. Le chantier de dépollution de La Courrouze à Rennes
  36. Ecoquartier Sarriguren : le développement durable à l’espagnole
  37. Ille et Vilaine La zac de La Courrouze en chantier
  38. La Courrouze, 45% d’espaces verts pour un quartier qui joue la mixité
  39. Un nouveau quartier ravive l’est nantais
  40. Ecoquartiers en France - Bottière Chénaie, à Nantes: l’anti-ghetto pour « bobos »
  41. L’île Seguin, durable, dense, culturelle
  42. Un hameau écologique en milieu rural
  43. Ecoquartier Un archipel d'îlots pour une extension urbaine
  44. Amiens Un écoquartier dans la ZAC Paul-Claudel
  45. urbanisme durable Un écoquartier dense remplace l’ancienne caserne
  46. Développement durable Un écoquartier autour d’une gare RER
  47. LYON CONFLUENCE Une presqu’île dense et économe en énergie
  48. Angers, plateau des Capucins Des îlots denses autour dune armature végétale
  49. Urbanisation périphérique Toulouse réconcilie densité urbaine et paysage
  50. Champagne-Ardenne - Trois écoquartiers distingués
  51. Un écoquartier en rives de Somme
  52. La friche Testut démarre sa mue en écoquartier
  53. Béthune Nicolas Michelin transforme la friche Testut en écoquartier
  54. L’écoquartier du Raquet en chantier
  55. L'écoquartier du Raquet entre en phase opérationnelle
  56. PROJET URBAIN - Un écoquartier sur les anciens chantiers navals
  57. Grande-Synthe lance son écoquartier
  58. Un « cadre stratégique écoquartiers » pour bâtir une ville durable
  59. Charte écoquartier adoptée
  60. Ecoquartiers en France 2/8 - Lille-Lomme : un écoquartier autour d'un ancien canal industriel
  61. Un jardin d’eau au rythme des précipitations
  62. Construction durable Rives de la Haute Deûle : le plus avancé des écoquartiers métropolitains
  63. L’écoquartier Remafer bientôt lancé
  64. Reims 1 200 logements dans un écoquartier
  65. Paris 18e Un jardin sous une halle ferroviaire
  66. Paris Une centrale photovoltaïque installée sur la halle Pajol d’ici à 2012
  67. Reconversion Une gare de marchandises devient auberge de jeunesse et bibliothèque
  68. Ecoquartiers en France - Paris - Zac Clichy-Batignolles : une ville dense autour d'un parc
  69. ZAC Clichy-Batignolles : trois délibérations annulées mais le chantier continue
  70. La ZAC Clichy-Batignolles se prépare à accueillir le nouveau palais de justice
  71. Clichy-Batignolles L’opération est prête à démarrer
  72. Paris. Le parc Clichy-Batignolles sous un nouvel éclairage
  73. CLICHY-Batignolles Un nouveau quartier parisien à l’horizon 2013-2014
  74. Euromed 2 : financement bouclé
  75. Parc de Clichy-Batignolles. Le Jardin du rail est en bonne voie
  76. « Euromed II vise à amplifier la dynamique engagée depuis quinze ans » François Jalinot directeut général de l'établissement public d'aménagement Euroméditerranée
  77. L'écoquartier des Docks entre en phase opérationnelle
  78. François Leclercq dessinera Euromed II
  79. ESSONNE Afin de réconcilier les 30-50 ans avec la banlieue Ris-Orangis réfléchit à un « écoquartier »
  80. Le label Ecocité attribué à l'extension d'Euroméditerranée
  81. Marseille Michelin, Fortier et Leclercq vont imaginer Euromed II
  82. Montpellier L’écoquartier Rive gauche est lancé
  83. Strasbourg Danube : une demi-voiture par logement
  84. Ecoquartiers : un référentiel qualité
  85. Strasbourg Aménagement du secteur Danube
  86. Restructuration urbaine aux Maurettes
  87. Urbanisme durable La friche Kronenbourg sera le premier écoquartier strasbourgeois
  88. 90 logements BBC dans l’écoquartier Terres Neuves
  89. Premier bilan énergétique contrasté pour le prix national Ecoquartier 2009
  90. Terres-Neuves fait peau neuve
  91. Des enrobés environnementaux pour la voirie de la ZAC de Bonne
  92. « Le logement social ne doit pas être traité comme du sous-logement »
  93. Ecole élémentaire Lucie AUBRAC Zac de la Bonne, Grenoble
  94. Le premier écoquartier sort de terre
  95. Un chantier bois exemplaire en ville
  96. La capitale girondine sur les traces « vertes » de Stockholm
  97. La ville de Grenoble, lauréate du palmarès Ecoquartier 2009
  98. Un quartier durable aux bassins à flots
  99. Bordeaux Un quartier lacustre irrigué par trois canaux
  100. Ecoquartiers en France 1/8 - Grenoble, quartier de Bonne : Un modèle de ville compact et végétal
  101. ZAC Andromède et Monges-Croix-du-Sud complètent l’offre immobilière
  102. AMÉNAGEMENT DURABLE La bonne méthode de Bonne
  103. Planification Des outils pour une urbanisation durable
  104. Concours ilot 8, Zac Andromede Toulouse
  105. GRENOBLE Bâtiment à énergie positive ZAC de Bonne
  106. Une volute de béton flotte sur Blagnac
  107. GRENOBLE Un pôle commercial de qualité
  108. L'écoquartier Andromède allie ambition architecturale et écoconception
  109. FRICHES MILITAIRES Grenoble Une charte HQE pour un quartier nocturne
  110. Géothermie profonde sur la ZAC Andromède
  111. GRENOBLE La caserne de Bonne bien dans sa ville
  112. Toulouse Lancement du premier programme de bureaux sur la ZAC Andromède
  113. Blagnac, ZAC Andromède Un quartier champêtre aux portes de Toulouse
  114. Haute-Garonne La ZAC Andromède dessine le nouveau visage de l’urbanisme toulousain
  115. Lyon Confluence, acte II
  116. Défis à La Confluence
  117. Quatre équipes pour un quartier
  118. Le monolithe
  119. 39 Logements, Lyon Confluence Clément Vergély
  120. Coussins gonflables de grandes dimensions
  121. Projet urbain Herzog & de Meuron, A Lyon-confluence
  122. L'exceptionnel chantier du pôle loisirs et commerces à la Confluence
  123. Ecoquartiers en France 3/8 - Lyon Confluence : le sud de la presqu'île rendu à la ville
  124. Lyon Confluence se déploie vers le Rhône
  125. Lyon Confluence. Un puzzle végétal entre Saône et Rhône
  126. Grand Lyon A la reconquête des berges de Saône
  127. Lyon GRS Valtech dépollue les terrains de La Confluence
  128. 10 écoquartiers grimpent les marches de l’Est

Adossée aux usines d'assemblage de l'Airbus A380, la ZAC Andromède à Blagnac, au nord-ouest de Toulouse, connaît ses premières livraisons. Ce nouveau quartier, entre faubourg et cité-jardin, renouvelle l'approche des extensions urbaines, mettant l'accent sur une certaine densité, la générosité des espaces publics et la qualité architecturale et environnementale des bâtiments.

Comment rapprocher les espaces naturels des fonctions de la ville ? A cheval sur les communes de Blagnac et Beauzelle, la ZAC Andromède initie un nouveau type d'extension urbaine. Le coup d'envoi du projet remonte à 1999. Avec la décision d'Airbus Industries d'implanter les usines d'assemblage de l'A380 près de l'aéroport de Blagnac, les champs de céréales voisins sont devenus un enjeu urbain : « Ce programme industriel nous est apparu comme une opportunité d'offrir, en première couronne toulousaine, de bonnes conditions d'accès aux commerces, aux emplois et aux services, avec une qualité de vie marquée par la proximité d'espaces naturels généreux », explique Bernard Keller, maire de Blagnac. Une tâche suffisamment complexe pour susciter, sur ces 210 ha, l'organisation, en 2002, d'un marché de définition. Au terme de deux années d'étude, la proposition de l'équipe conduite par les urbanistes de l'agence TGT et associés (Treuttel-Garcias-Treuttel) a été désignée lauréate.

Eviter l'étalement

« Le projet s'inscrit en rupture avec le pavillonnaire toulousain, qui a été une solution de facilité pour répondre à la forte demande de logements », explique l'urbaniste Jean-Claude Garcias. Ne pas transformer le dynamisme économique et démographique de l'agglomération (15 000 habitants supplémentaires chaque année) en facteur d'étalement excessif est l'un des premiers objectifs du projet Andromède.

Premier élément de réponse : la mixité des fonctions. Aux 4 000 logements prévus s'ajouteront à terme 140 000 m² de bureaux, dont une première tranche de 36 000 m² en cours de livraison, et plus de 11 000 m² de commerces. Une extension urbaine mixte, qui jouera aussi la carte des transports collectifs. Point de convergence du réseau de pistes cyclables et de cheminements piétons, une ligne de tramway reliée au métro mettra, fin 2010, le centre de Toulouse à une demi-heure de la ZAC Andromède. Pour la rentabiliser, le projet urbain a dû atteindre un certain niveau de densité (voir encadré p. 70).

Intégrées courant 2005 aux documents d'urbanisme (PLU) de Blagnac et Beauzelle, les prescriptions architecturales et urbaines visent une forme urbaine entre faubourg et cité-jardin. Avec le permis de construire comme outil de persuasion : « La forte demande de logements a renforcé la volonté politique autour du projet, ce qui est également visible dans la qualité environnementale atteinte par celui-ci », souligne Joseph Carles, président de la SEM Constellation, l'aménageur de la ZAC, et adjoint au maire de Blagnac. A cette exigence, le projet répond d'abord par l'espace public. En effet, cinq cours plantés vont aérer la trame du quartier Andromède. « Ils représenteront au total pas moins de 70 ha, soit le tiers de la surface totale, ajoute Bernard Keller. C'est l'un des points forts du projet que de ne pas regrouper ces espaces traités en prairie dans un seul et même parc urbain, mais au contraire de les scinder pour agrémenter le cadre de vie de chacun des habitants du quartier. »

Ainsi, le cours central, longé par le tracé du tramway, offrira 15 ha d'espaces végétalisés d'un seul tenant. Il sera ponctué par les constructions réhabilitées de l'ancienne ferme Barricou, fonctionnant comme autant de repères urbains. « Ce système de cours plantés assure d'abord, par la production d'ombre et les phénomènes d'évapotranspiration, une microclimatisation de l'espace urbain, explique Jean-Claude Garcias. La dimension des cours donne aussi accès au grand paysage. Enfin, la faible minéralisation des sols, prolongée dans les îlots, limite l'impact écologique de l'urbanisation, avec une gestion en surface des eaux pluviales. »

Coulée verte

Support des mobilités douces, ces rectangles de prairie seront relayés d'Est en Ouest par « l'Echarpe verte », corridor biologique reliant les hangars de l'A380 aux lanières maraîchères des bords de Garonne. Pas moins de 2 000 arbres de l'Echarpe ont déjà été plantés sur les 12 000 prévus par le plan paysager. « Nous nous apprêtons à passer d'importants marchés sur le mobilier urbain et à poursuivre les plantations, précise Joseph Carles. Il est important que les nouveaux habitants évoluent dans des espaces publics constitués, et non dans une extension urbaine en chantier. »

Avec 484 logements en chantier, et 340 autres dont les travaux seront engagés d'ici au premier semestre 2010, Andromède, après des débuts timides, semble avoir trouvé sa vitesse de croisière. L'attente n'aura pas été inutile. Les exigences sur la qualité environnementale des bâtiments se sont ainsi affinées. « Tous les logements doivent être certifiés Habitat et environnement suivant la convention Cerqual, explique Bernard Keller. Nous souhaitons cependant maintenir un temps d'avance sur la réglementation, et allons pousser plus loin la charte nous liant aux promoteurs. » Anticipant cette tendance, l'opération Sirrah, un îlot mixte porté par la SEM et climatisé par géothermie profonde (voir page suivante) confirme que, pour la ZAC Andromède, le qualificatif d'écoquartier n'est pas usurpé.

Maîtrise d'ouvrage : communauté d'agglomération du Grand Toulouse.

Aménageur : SEM Constellation.

Maîtrise d'œuvre urbaine : TGT et associés (mandataire), Coplan Ingénierie, BET.

Surface : 210 ha.

Programmation : environ 4 000 logements ; 140 000 m² de bureaux ; 11 000 m² de commerces ; un centre de formation des apprentis de l'industrie ; un centre de loisirs ; deux complexes sportifs ; un lycée et un groupe scolaire ; une résidence pour personnes âgées.

Réalisation : 2007-2015.

Conception urbaine Des îlots à densité variable

L'un des principes clés d'Andromède : substituer à l'enclavement des zones pavillonnaires une logique plus urbaine d'îlots rectangulaires. « Un îlot rectangulaire est facilement divisible et évolutif, avec un parcellaire régulier se prêtant, le cas échéant, à une densification », explique l'urbaniste Jean-Claude Garcias. Le quartier comprendra à son terme une soixantaine d'îlots, avec une densité variant de 24 à 44 logements à l'hectare et une grande diversité de typologies : maisons individuelles, maisons de ville, duplex superposés, petits collectifs en R 4, etc. « Les îlots déclinent des principes communs, précise l'urbaniste David Fichou de l'agence TGT et Associés. Les formes les plus denses sont implantées sur les voies principales et espaces publics majeurs. Les parcelles reçoivent chacune un parking en cœur d'îlot, limitant la présence automobile sur l'espace public. » Sur le plan environnemental, les exigences sur la porosité des sols et la gestion des eaux pluviales se sont doublées d'une attention particulière au soleil et au vent. Ainsi, les orientations des façades maximisent les apports solaires en hiver, tandis qu'arbres d'alignement et haies du domaine public assurent une protection contre le vent. Chaque îlot est ainsi orienté suivant un axe nord-sud dévié d'environ 25°, fixant l'orientation de la trame du quartier.

Ecoconstruction Labels Passivhaus et Effinergie pour une opération mixte

Sirrah n'est pas seulement l'étoile la plus lumineuse de la constellation Andromède, c'est aussi le nom de l'opération mixte portée par la SEM sur l'îlot 14 du futur quartier. Totalisant dans sa première phase 67 logements, 1 000 m² de bureaux et 750 m² de commerces, cette opération pilote à valeur d'exemple doit démontrer pour ses commanditaires que les performances énergétiques et le confort thermique des bâtiments de la ZAC Andromède peuvent être améliorés, tout en conservant des prix de marché, soit 2 700 euros du m² Shon en première couronne toulousaine. Les objectifs fixés aux concepteurs sont ambitieux : les logements devront satisfaire aux exigences du label BBC-Effinergie (50 kWh/m².an pour le chauffage et l'eau chaude sanitaire), tandis que les bureaux devront passer sous les fourches caudines du label Passivhaus (15 kWh/m².an en énergie finale pour les besoins de chaleur).

La réponse est d'abord architecturale, avec des orientations des façades plein sud et un bâti volontairement compact pour en améliorer l'inertie. Elle se double de solutions techniques éprouvées, telles que la surisolation par l'extérieur, les toitures végétalisées ou les pompes à chaleur. Point fort de l'opération, la mise en œuvre d'une technique peu répandue à cette échelle en France : trois systèmes de géothermie verticale apporteront en effet à l'îlot chauffage en hiver et fraîcheur en été, via un circuit fermé faisant circuler un fluide à plus de 100 m de profondeur. La livraison de la première tranche est prévue pour fin 2011.

« Produire moins cher, sans sacrifier à la qualité des logements »

Alain Garès, directeur du développement urbain et durable à la communauté urbaine du Grand Toulouse.

Quelles sont vos priorités sur la ZAC Andromède ?

Il s'agit de proposer une alternative à la production dans le diffus. Cela passe par un traitement architectural contemporain des bâtiments, des matériaux éloignés des sempiternelles briques et tuiles, et des espaces publics très généreux. Nous avons aussi mis l'accent sur la qualité environnementale des opérations, tout en veillant à garder les prix de sortie des logements attractifs.

Par quels moyens maîtriser les prix des logements ?

Nous nous sommes aperçus que notre programmation résidentielle, combinant opérations classiques de promotion et logement social, ciblait insuffisamment les primo-accédants. Pour pallier cette carence, un appel à projets, appelé Logements génération 21, a été lancé en 2007, avec l'objectif de favoriser des systèmes constructifs économes et innovants. Les quatre projets retenus respectent nos exigences sur les prix de sortie, plafonnés en sortie à 2 500 euros/m² en accession libre et 2 100 euros/m² en accession aidée. Ils mettent en œuvre des techniques prometteuses car propices à l'industrialisation, comme l'ossature bois, l'ossature métal et/ou les constructions modulaires.

Quel est l'impact de la mauvaise conjoncture sur le projet ?

Les projets engagés sur la ZAC Andromède ont effectivement connu quelques difficultés courant 2008, qui nous ont poussés à travailler sur le phasage et accepter de réduire un peu la taille de certains logements. Nous sommes restés cependant inflexibles sur la qualité environnementale des constructions et, aujourd'hui, les promoteurs sont de nouveau en attente de foncier. La crise a permis de valider certains points, comme la souplesse opérationnelle qu'apporte une conception urbaine en îlots ; de mettre à jour des carences, comme le nombre insuffisant d'entreprises locales capables de mettre en œuvre l'isolation par l'extérieur ; et de développer enfin des systèmes constructifs démontrant que, dans des conditions de marché, on peut produire moins cher, sans sacrifier à la qualité des logements.

Maître d'ouvrage/Promoteur : SEM Constellation.

Bailleur social : Patrimoine languedocienne.

Assistance à maîtrise d'ouvrage (développement durable) : Ecologie urbaine.

Etudes : agences Hahn/Helten, architectes.

Maîtrise d'œuvre : agence Cactus, architectes ; Technisphère, BET fluides et développement durable.

Programmation : 67 logements, 1 000 m² de bureaux et 750 m² de commerces.

Réalisation : 2010-2011.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

L'assurance construction

L'assurance construction

Date de parution : 04/2019

Voir

La concession d'aménagement et ses alternatives

La concession d'aménagement et ses alternatives

Date de parution : 04/2019

Voir

Urbanisme de dalle

Urbanisme de dalle

Date de parution : 03/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur